Doorzoek volledige site
03 juni 2019

Val Véna : 152 nouveaux logements disponibles à Wavre dès 2021

Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI
Illustratie | APIBW - DPI

L’Agence de Promotion Immobilière du Brabant wallon (APIBW) et le promoteur DPI (société de promotion immobilière dont les actionnaires sont, à part égale, la SA Fijeti et la SA Cœur de Ville, représentée par Thomas & Piron Bâtiment) viennent de poser la première pierre d’un projet immobilier d’envergure situé à Wavre. C’est sur le site de l’ancien Athénée Folon, à l’abandon depuis plus de 20 ans, que le nouveau projet, appelé 'Val Véna' prendra place et proposera un peu 152 logements après l'été 2021.

 

Le nouveau projet, situé à proximité de la chaussée de Bruxelles à Wavre, sera constitué de 152 logements répartis en 6 immeubles qui seront construits par l’entrepreneur Thomas & Piron Bâtiment. Parmi ceux-ci, le bâtiment principal existant sera désossé et réhabilité en appartements. 5 nouveaux bâtiments seront construits autour du bâtiment existant, telles les nervures d’une feuille d’où l’appellation du projet « Val Véna » (nervure de la feuille en latin). « En tant qu’acteur important dans le secteur du logements neufs, les 152 unités du projet Val Véna seront une nouvelle occasion de mettre en avant le savoir-faire et l’expertise de Cœur de Ville sur des projets ambitieux », commente Aubry Lefebvre, administrateur de DPI.

Des terrasses en gradins et des bâtiments en escaliers

Le nouveau complexe immobilier présente de nombreux atouts dont notamment sa proximité directe avec la ville de Wavre, l’autoroute E411 ou encore la N4. De plus, tous les appartements situés au rez-de-chaussée possèdent un jardin et, des terrasses agrémentent tous les logements. D’un point de vue architectural, le bureau Pierre Blondel Architectes a misé sur des terrasses en gradins et de nouveaux bâtiments en escaliers. « L’implantation et les gabarits des nouvelles constructions ont été étudiés afin d’optimiser les vues, les dégagements et les ensoleillements de chaque logement. », explique Daniel De Buck, architecte en charge du projet. Les abords proposeront aussi de nouveaux espaces verts publics, des chemins de promenade et une pièce d’eau paysagère. L’objectif : créer un quartier dynamique et attractif pour tous.

Un partenariat public - privé particulier

La mixité des logements (1, 2, 3 chambres et quelques lofts) et les surfaces variées (allant de 65 à 135 m² pour les appartements et jusqu’à 197 m² pour les lofts) permettront à un large panel de nouveaux citoyens de trouver l’habitation qui leur convient au sein du nouveau quartier. La particularité de ce partenariat public et privé, entre l’APIBW et DPI, est de mettre à disposition des logements en-dessous du prix du marché, sous certaines conditions.
La volonté des partenaires est claire : proposer des logements de qualité tout en favorisant l’accession à la propriété en Brabant wallon. En effet, « le Brabant wallon connaît une pression foncière particulièrement importante, générée par une forte demande - notamment due à sa proximité avec la capitale -, conjuguée à une diminution progressive des terrains disponibles », explique Cédric Leneau, Directeur général de l’APIBW.
Mathieu Michel, Président de l’APIBW, complète : « Au-delà de la simple accession au logement (souvent envisagée par le biais de la location), de nombreuses difficultés sont rencontrées par les ménages : la plupart des prix de l’immobilier dans la Province (terrains et/ou bâtiments) sont en effet supérieurs aux capacités d’emprunt des ménages à revenus modérés. Ces derniers sont progressivement contraints de s’éloigner de la Province pour trouver des logements à des prix plus accessibles ailleurs. Sans intervention des autorités publiques, la mixité sociale pourrait, à moyen terme, être mise en péril au sein du territoire de la Province du Brabant wallon. »

La pose de la première pierre du projet Val Véna a lancé la commercialisation des 152 logements, leur réception étant prévue après l’été 2021.