Doorzoek volledige site
24 juni 2019 | MICHEL CHARLIER

Brigade 1, un bâtiment passif en bois en pleine forêt de Soignes

Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Différentes implantations envisagées Illustratie | B612associates
L'implantation définitive du projet. Illustratie | B612associates
Élévation ouest Illustratie | B612associates
Élévation sud Illustratie | B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates
Illustratie | Bernard Boccara & B612associates

Brigade 1, le nouveau bâtiment destiné à accueillir la brigade de gardes forestiers de la Forêt de Soignes, a été inauguré il y a quelques semaines. Ce bâtiment passif en bois, conçu par le bureau B612associates pour le maître d'ouvrage IBGE - Bruxelles Environnement, s’intègre harmonieusement dans son environnement, et a été imaginé dans le respect du site qui l’accueille.

 

La nouvelle brigade forestière est désormais située en bord de Forêt de Soignes, dans la Drève Saint-Hubert, au n°9. « L’idée de la construction d’un tel bâtiment était essentiellement de répondre à un besoin criant d’améliorer les conditions de travail de la vingtaine de forestiers de la Brigade 1, qui jusqu’ici étaient hébergés dans des bâtiments provisoires très vétustes », explique-t-on au cabinet de la ministre Céline Frémault. « Mais ces différents travaux s’inscrivent aussi dans le cadre d’une volonté plus large de valoriser la Forêt de Soignes dans son ensemble et de mettre en avant l’importance de ce patrimoine naturel unique de notre Région classé au Patrimoine de l’Unesco. »

Un bâtiment sur un site classé Patrimonial

Brigade 1 se situant sur un site répertorié au patrimoine mondial de l’UNESCO, ilest, de ce fait, automatiquement classé. « Le bâtiment vise à la fois à enrichir le milieu paysager et naturel et à offrir un lieu de travail de qualité en synergie avec le milieu paysager à ses utilisateurs », précise-t-on chez B612associates. « Le projet assure en effet une inscription architecturale et paysagère harmonieuse et de qualité dans le site naturel classé de la Forêt de Soignes et des maisons forestières existantes. Le projet crée des relations paysagères fortes avec son environnement mais permet aussi des relations fonctionnelles et piétonnes multiples (entre ses utilisateurs et le paysage) par son inscription attentive dans le site et plus particulièrement dans sa topographie. »

Du bois dans les bois

Ce bâtiment recouvert de bois et doté d’une toiture verte offre désormais aux gardes-forestiers de meilleures conditions de travail tout en limitant son impact environnemental. Le bois, matériau majoritaire de l’ensemble de l’ouvrage, est utilisé pour le bardage mais également pour les portiques du hangar, l’ossature en murs porteurs, la toiture et les planchers.

Une des lignes de conduite du projet était d’assurer l’aspect durable du bâtiment ainsi qu’une inscription paysagère adéquate. L’impact environnemental devait être le moins perturbant possible en tenant compte du caractère protégé du site, de la zone de captage d’eau de la CIBE et de la zone Natura 2000.  D’un point de vue environnemental, Brigade 1 et ses 1110 m² bénéficient d’une excellente isolation et d’une toiture verte extensive. La nouvelle construction stimule ainsi les interactions avec la faune locale : un bardage en bois pour accueillir les chauves-souris, des groseilliers pour attirer les oiseaux...

Un bâtiment dont la construction n'a pas posé de problème particulier. « Les principales contraintes techniques des études étaient liées au gabarit et au poids important des véhicules ayant accès au hangar et au garage », explique-t-on du côté du bureau d'études Greisch, qui s'est occupé de la stabilité, les techniques spéciales étant prises en charge par MATRIciel et l'aménagement paysager par OLM-paysagistes.

Un bâtiment naturellement dédié au travail forestier

La conception du nouveau bâtiment a été réalisée avec les gardes-forestiers qui ont pu, dès le départ, exposer leurs besoins spécifiques. 

« Le projet vise à créer une image et une atmosphère propre à un bâtiment forestier, à créer un bâtiment inscrit naturellement dans son site forestier, comme s’il avait toujours été là, un bâtiment qui paraisse naturellement dédié au travail forestier, dont la lecture ne puisse se confondre avec des logements, un hangar, une école ou des bureaux », explique-t-on chez B612associates. « Il pourra ainsi se créer d’une part une relation d’appartenance et d’identification naturelle des utilisateurs et des travailleurs à leur lieu de travail, et d’autre part, un apprivoisement et une appréciation de ce nouveau bâtiment par ses voisins proches ou éloignés, mais aussi par le promeneur, le navetteur, le passant…»

Notons également qu'au-delà de ce nouveau bâtiment, la rénovation de la maison forestière de service, classée elle aussi et située au numéro 15 de la Drève Saint-Hubert, est aujourd’hui également finalisée. Une maison similaire, située au numéro 17, va être également rénovée dans les prochains mois.