Doorzoek volledige site
01 juli 2019 | MICHEL CHARLIER

Une station-service au design extérieur particulier

Illustratie | Sign & Façade
Illustratie | Sign & Façade

Une station d’essence pas comme les autres vient d’apparaître à Hognoul, en région liégeoise. Le maître d’ouvrage, Easy Energy, avait souhaité rénover entièrement cette station Total très fréquentée de la Rue Chaussée, une station accueillant également un parking fermé et d’autres facilités pour les camionneurs. La conception de la nouvelle station a été confiée au bureau B10 Architecture et Design sprl et le bâtiment a été construit par l’entreprise Mathieu Gijbels.

 

« Ce bâtiment, composé de 4 plateaux de 400 m2, est un volume aux lignes simples et fonctionnelles », explique Patrice Pino, l’architecte en charge du projet chez B10 Architecture et Design. Le sous-sol, qui contient les caves, les stocks et les locaux techniques, a une structure en béton. Le rez-de-chaussée, qui accueille le magasin de la station-service, et les étages, composés de bureaux, de salles de réunion et d’espaces de coworking, ont une structure métallique.

Un volume bardé d’une double peau ajourée

« Le rez-de-chaussée est majoritairement vitré », précise Patrice Pino. « Il sert de base pour un volume bardé d’une double peau ajourée. Ce bardage sera éclairé de nuit, afin que ce volume ressorte et qu’il semble flotter dans les airs. » La société Sign & Façade a été chargée de réaliser et de placer cette peau. « Il s’agit plus particulièrement d’une façade à cassettes composée de panneaux d’aluminium composite, laqués en PVDF sur les deux faces, et découpés afin de donner à l’ensemble un motif en forme de toile d’araignée », explique Kris Drijvers, Sales Director du département Revêtements de façades chez Sign & Façade. « Le laquage est très important car il empêche la saleté de s’incruster et il garde au fil des années son éclat et sa couleur initiaux. » La façade a été fabriquée dans les ateliers de Sign & Façade à Molenstede (Diest), puis amenée sur le chantier. L’installation du bardage a duré 15 jours.

Un fameux défi

Le nouveau bâtiment dispose d’une ventilation double flux, d’une pompe à chaleur et de chauffage par ventilo-convecteur. Des panneaux photovoltaïques ont été installés en toiture et on note aussi la présence de citernes d’eau de pluie pour alimenter les sanitaires.

D’apparence simple, ce chantier a pourtant représenté un fameux défi. Patrice Pino : « Au départ, le projet prévoyait la rénovation et l’extension du bâtiment existant. Finalement, le choix s’est porté sur une démolition et une reconstruction totale, en conservant certains murs de fondation en place, afin de protéger les installations enterrées de la station-service. Les travaux ont donc été réalisés sur un site occupé, avec toutes les contraintes que cela implique. Parmi celles-ci, la présence de nombreux clients sur le site -car l’activité professionnelle a été maintenue dans un shop provisoire - et une zone de travail limitée afin de ne pas gêner la circulation et de ne pas réduire l’espace de parking disponible, ni les pompes utilisables ». Il a également fallu dépolluer le sol, installer de nouvelles pompes et aménager le parking existant.  

Le site ne va pas en rester là puisqu’on prévoit déjà l’extension du parking camions, afin de proposer un nouvel espace sécurisé, adapté au parking des poids lourds. Un parking qui sera parfaitement intégré à son environnement, notamment grâce à de nombreuses plantations réduisant l’impact visuel.