Doorzoek volledige site
10 juli 2019

Loi 130 : Rafael de la-Hoz Arquitectos lauréat du concours !

Rafael de la-Hoz Arquitectos (Espagne), en collaboration avec Perkins+Will (GB), Latz + Partner Landscape Architecture Urban Planning (Allemagne), TECNICA Y PROYECTOS (Espagne) et MC2 ESTUDIO DE INGENIERIA (Espagne).

La Commission Européenne a proclamé ce mercredi le consortium lauréat du concours d'architecture international visant à trouver une solution innovante pour remplacer une partie des bureaux vieillissants de la Commision à Bruxelles, rue de la Loi 130. Il s'agit d'un consortium dirigé par Rafael de la-Hoz Arquitectos (Espagne) en collaboration avec Perkins+Will (GB), Latz + Partner Landscape Architecture Urban Planning (Allemagne), TECNICA Y PROYECTOS (Espagne) et MC2 ESTUDIO DE INGENIERIA (Espagne). Le consortium dont faisaient notamment partie les bureaux belges B2Ai et VK Engineering termine à la 3e place de ce concours.

 

L'exécutif de l'UE avait lancé cette compétition en mars 2018 afin de remplacer son bâtiment situé à la rue de la Loi 130. Le consortium lauréat est chargé de transformer ce site, d'une superficie de 24 000 m2, en un complexe de près de 190 000 m2 capable d'accueillir les bureaux d'au moins 5 250 personnes. Deux espaces de garde d'enfants, un centre pouvant accueillir 345 000 visiteurs par an, 3 000 m2 de restaurants et de magasins, et des espaces publics dotés d'espaces verts sont aussi prévus dans le projet, a précisé mercredi la Commission.

Les nouveaux bâtiments devront produire 50% d'émissions de CO2 en moins et consommer 70% d'énergie en moins par rapport aux bureaux actuels. La première phase des travaux, sur la chaussée d'Etterbeek, devrait débuter en 2025 et le complexe être complètement achevé pour 2035.

Le concours a été réalisé en étroite collaboration avec la Région de bruxelles-Capitale. « Ce concours emblématique donne lieu à un projet qui constitue une pierre angulaire de la mise en œuvre de notre projet Urbain Loi, destiné à générer des solutions durables et économes en énergie pour le réaménagement du quartier européen de Bruxelles », a commenté le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort.

Des normes architecturales élevées

L'architecte Monica von Schmalensee, qui a présidé le jury en compagnie du commissaire Günther Oettinger, chargé du budget et des ressources humaines à la Commission, a déclaré : « du point de vue architectural, ce concours complexe et délicat a répondu à des normes très élevées en sélectionnant trois projets innovants. En tant que jury, nous avons particulièrement apprécié les nombreux et vastes espaces publics prévus par le lauréat du 1er prix et la manière dont les bâtiments s'intègrent dans le contexte urbain. Les bienfaits profiteront aussi bien aux employés qu'aux résidents et aux promeneurs. » Le projet retenu a été choisi sur la base d'une décision du jury du concours, composé d'architectes et d'ingénieurs de renommée internationale ainsi que de représentants de la Commission et de la Région de Bruxelles-Capitale.


L'équipe belge termine troisième

A la 2e place du concours, on trouve le consortium français 2PORTZAMPARC, Florence Mercier Paysagiste et ARTELIA Bâtiment & Industrie, L'équipe dirigée par B2Ai, en collaboration avec C.F. Møller Danmark A/S (Danemark), DELVA Landscape Architects (Pays-Bas) et VK Engineering, termine quant à elle sur la 3e marche du podium.