Doorzoek volledige site
04 september 2019 | MICHEL CHARLIER

A Vedrin, une école retrouve son identité et une centralité

Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D
Illustratie | Atelier 4D

Le PO de l'école fondamentale Saint-François Xavier de Vedrin, en région namuroise, a confié à l'Atelier 4D le soin de concevoir la démolition de bâtiments scolaires inadaptés et insalubres ainsi que la construction d'une nouvelle aile. Objectifs poursuivis : améliorer les conditions d'accueil des enfants, agrandir l'école et disposer de l'espace nécessaire pour mettre en place une pédagogie active.

 

Le projet consistait donc à démolir des bâtiments devenus inadaptés, voire même insalubres, et de construire à leur place une nouvelle aile abritant 4 classes, une garderie, des bureaux administratifs, les archives ainsi que des locaux techniques et sanitaires. Il fallait également plancher sur un réaménagement global de la cour de récréation. Le programme entendait améliorer les conditions d’accueil des enfants tout en permettant la mise en place d’une pédagogie plus active.

Retrouver une centralité 

« Le projet visait à la fois à répondre à ces objectifs, tout en cherchant à remettre en place une centralité dans l’école, par l’unification de la cour de récréation, auparavant séparée physiquement en différentes zones », explique Julien Dury, architecte à l'Atelier 4D. « La cour de récréation se retrouve désormais cadrée et unifiée par l’ensemble des bâtiments (existants et neufs), installant également des relations visuelles entre les différentes entités. » L’articulation des deux volumes du rez-de-chaussée crée par ailleurs un espace d’accueil et d’attente couvert, en lien avec l’espace public.  

Identité et volumétrie

« L’affirmation d’une identité claire à l’école était un autre objectif poursuivi par le projet, en marquant sa contemporanéité au sein d’un quartier d’habitation », continue Julien Dury. Dans cette optique, le choix des matériaux - des briques de teinte rouge-brun en pose collée - a tendu à rendre cohérente une approche se voulant à la fois contemporaine et respectueuse du cadre bâti existant. Quant à la volumétrie particulière de la nouvelle aile, elle est la synthèse de la volonté d’utiliser au maximum la parcelle (en offrant un espace de récréation le plus large possible) tout en ménageant les hauteurs vis-à-vis du voisinage, composé de maisons unifamiliales de taille modeste. 

 

GERELATEERDE DOSSIERS