Doorzoek volledige site
11 februari 2020 | MICHEL CHARLIER

L’ancien (rénové) et le nouveau font bon ménage au Stadthaus d’Eupen

Illustratie | Elias Walpot Photographie
Illustratie | Elias Walpot Photographie
Illustratie | Elias Walpot Photographie
Illustratie | Elias Walpot Photographie

La ville d’Eupen souhaitait centraliser tous les services administratifs communaux dans un même complexe. Cela incluait à la fois la transformation/rénovation d’un bâtiment existant, notamment en le faisant passer au standard énergétique ‘Très Basse Energie’, et la construction d’un nouveau bâtiment totalement passif. La conception de l’ensemble a été confiée au bureau Palotas, Reichelt & Partners.

 

Il fallait donc travailler à la fois à la conception d’un tout nouveau bâtiment et à la rénovation d’un bâtiment existant, pour un ensemble avoisinant les 3 000 m2. Le maître d’ouvrage souhaitait que les locaux et les bureaux soient lumineux et accueillants - afin de garantir un climat de travail agréable - et que les matériaux utilisés soient durables.      

Un maximum de lumière naturelle

Pour répondre à cette demande, les architectes ont conçu pour des espaces et des bureaux ouverts disposant, dans le nouveau bâtiment en tout cas, de grandes surfaces vitrées afin d'y faire entrer un maximum de lumière naturelle. « Nous avons imaginé des parois entièrement vitrées entre les zones d’accueil et les bureaux pour créer une grande transparence », précise Ralph Palotas, architecte associé au sein du bureau Palotas, Reichelt & Partners. Le nouveau bâtiment a été utilement pourvu de stores électriques extérieurs. « Nous avons également conçu un atrium entièrement vitré pour séparer à la fois visuellement et fonctionnellement les deux bâtiments », complète l’architecte. Un atrium, au lettrage ‘Stadthaus’ sans équivoque, qui mesure 9 m de hauteur.

Caractéristiques des bâtiments

Le bâtiment rénové se développe sur 5 niveaux, du -1 au +3 (252 m2 par niveau) Les locaux techniques sont situés au sous-sol, les bureaux ouverts se trouvent au rez-de-chaussée. Quant aux combles, ils sont aménagés et sont surplombés par une toiture à deux versants isolée thermiquement avec de la laine de roche (18 cm). Les plafonds suspendus cachent les techniques intégrées à tous les niveaux, du -1 au + 3. La façade est recouverte de crépi blanc et une isolation thermique par flocons, d’une épaisseur de 15 cm, a été réalisée par l’intérieur.

Le nouveau bâtiment se développe quant à lui sur 4 niveaux seulement mais il est plus étendu (416 m² par niveau). Sa façade, crépie en blanc, a été munie d’une isolation thermique de 30 cm en PS. Sa toiture est plate et isolée thermiquement en XPS (32-38 cm). On y trouve des panneaux photovoltaïques.

En outre, des groupes de chauffage et de ventilation séparés et adaptés aux besoins de chaque bloc ont été installés.