Doorzoek volledige site
23 maart 2020 | PHILIPPE SELKE

Renversant restaurant à Gembloux

Illustratie | Maxime Vermeulen
Illustratie | Maxime Vermeulen
Illustratie | Maxime Vermeulen
Illustratie | Maxime Vermeulen

Situé en pleine campagne gembloutoise, le Chai Gourmand, nouveau restaurant du chef Pierre Massin, joue avec l’ambivalence du paysage et profite de l’ambiguïté entre respect des règlements géométriques traditionnels et proximité avec le bâti industriel. Un projet étoilé concocté et servi en 2019 par Goffart-Polomé architectes.

 

En effet, le bâtiment tire parti des contraintes géographiques et réglementaires en se permettant une réinterprétation géométrique du dogme de la maison traditionnelle. En effet, la forme du bâtiment est issue de l’emboitement de deux volumes cubiques autant en plan qu’en coupe définissant cinq niveaux carrés. Chacun d’eux accueille une fonction qui lui est propre. Pour renforcer la dynamique autant intérieure qu’extérieure du lieu, les faîtes des toitures ont été renversés. Cette manipulation géométrique permet également la liaison entre les deux volumes et participe à la création d’une forme archétypale renforçant l’image mentale du bâtiment. Son intégration dans le paysage est, elle, renforcée grâce à la végétalisation de la toiture qui permet également de différer la percolation de l’eau.

 

Intérieur chaleureux

Convaincus de l’importance de la spatialité dans l’expérience culinaire d’un restaurant gastronomique, les architectes ont laissé apparents les matériaux afin que leur brutalité naturelle exprime une certaine préciosité et noblesse. Ils ont également travaillé subtilement le calepinage. Avec les parois en béton, la charpente en bois et le sol recouvert de tapis, chaque matériau est à sa place et s’articule aux autres pour générer une ambiance chaleureuse. La réverbération acoustique des éléments porteurs est palliée par leur volumétrie et l’absorption des drapés séparant les espaces.