Doorzoek volledige site
14 september 2020 | PHILIPPE SELKE

Rabelais : un pôle scolaire mixte autour d'un ancien Athénée

Illustratie | R2D2 - Urban Platform
Illustratie | R2D2 - Urban Platform
Illustratie | R2D2 - Urban Platform
Illustratie | R2D2 - Urban Platform
Illustratie | R2D2 - Urban Platform
Illustratie | R2D2 - Urban Platform

A Ixelles, à la limite de Matonge, l'ancien athénée royal Rabelais, désaffecté depuis plus de 20 ans, va faire place à un nouvel établissement d'enseignement secondaire, une école primaire, une crèche, 8 logements, des salles de sport, une ludothèque, un espace horeca, des espaces associatifs et culturels et une halle publique. Ce vaste projet, issu d'un concours d'architecture remporté par les bureaux associés R2D2 et Urban Platform, entre dans la phase enquête publique. La mise en service des bâtiments est prévue pour fin 2022-début 2023.

 

Comme le note le BMA sur sa fiche projet, le pôle Rabelais constitue le projet phare du Contrat de Quartier Durable « Athénée ». Il s’agit de revaloriser le site existant et son îlot par un projet urbain de qualité, tout en adaptant les bâtiments scolaires du 19ème Siècle aux normes et pédagogies contemporaines. 

 

Ouverture sur le quartier et atrium central

Les interventions architecturales proposées, tant pour les rénovations que pour les reconstructions, sont respectueuses du patrimoine existant et de l’atmosphère des lieux. Les fonctions sont clairement implantées et créent une nouvelle porosité du site, permettant de redéfinir le rapport entre bâtiments publics et espaces en voiries. Le statut proposé pour la halle publique répond aux objectifs du contrat de quartier. Ainsi, elle se présente comme un espace de quartier, ouvrant l’intérieur d’îlot sur l’espace public. Par ailleurs, le choix de couvrir la petite cour triangulaire intérieure afin d’en faire un nouvel espace « foyer » pour l’école crée des interactions entre les fonctions et clarifie les circulations.

La halle est également libérée de sa fonction de circulation scolaire et est ainsi valorisée pour le quartier. L’ancien athénée est réutilisé dans sa fonction initiale et certains bâtiments sont adaptés afin de répondre à la programmation et à la pédagogie visées. Les auteurs de projet ont proposé un projet très lisible pour ses différents usagers, par des entrées autonomes et une lisibilité des fonctions, tant en plan qu’en façades. Les espaces crées sont baignés de lumière naturelle et une attention particulière a été donnée à la transparence et à la flexibilité des lieux. A titre d’exemple, la conception spatiale des classes facilitera leur reconversion future éventuelle. Un soin du détail est également apporté aux matériaux choisis.