Doorzoek volledige site
28 september 2020 | MICHEL CHARLIER

Le cirque s'implante durablement à Marchin

Illustratie | Atelier Meunier-Westrade
Face au chapiteau actuel, les fondations du nouveau chapiteau en bois et de l'Ecole de Cirque. Illustratie | © Latitude-50
Première étape : fondations et dalles. Illustratie | © Latitude-50
Début du montage de l'ossature bois. Illustratie | © Latitude-50
Illustratie | © Latitude-50
Illustratie | © Latitude-50
Illustratie | © Latitude-50
Illustratie | © Latitude-50
Illustratie | © Latitude-50

La commune de Marchin, dans l'arrondissement de Huy, a toujours été à la pointe des activités culturelles dynamiques ou inédites. La biennale de photographie qui s'y déroule, en étroite collaboration avec les villages avoisinants, met régulièrement la commune sous le feu des projecteurs. Vendredi dernier, c'est de cirque qu'il s'agissait, avec la présentation de l'avancement d'un projet double : un chapiteau en bois et une école de cirque.

 

On doit cette idée à Latitude 50, le pôle des arts du cirque et de la rue lancé en 2003. Latitude 50 propose des spectacles variés et accueille chaque année en résidence de nombreuses compagnies venues de Belgique et d'ailleurs. Attendu depuis 2013, le projet avait commencé à prendre forme en février 2020, avec la construction des fondations. 

Ossature bois

Financé avec un subside de plus de 1 million d'euros octroyé dans le cadre de Liège-Europe Métropole, le chapiteau en bois remplacera l'ancien, trop exigu, trop difficile à chauffer et pas assez haut pour les spectacles aériens. Cette structure en bois mieux adaptée à la pratique circassienne offrira un espace scène de 15 m sur 15 m, une hauteur libre de 10 m, de nombreux points d’accroches et sera équipé d’un plancher dynamique. Ce projet a été conçu par l’Atelier d’architecture Meunier-Westrade et l'ossature bois a été fabriquée par l’entreprise Stabilame

Phasage et financement

Le chapiteau devrait, si tout se passe comme prévu, être terminé en janvier 2021. « Les deuxième et troisième phases des travaux, qui permettront la pose d’un gradin en bois de 300 places, la construction d’un hall d’accueil pour le public et la création de modules pour loger les nombreux artistes en résidence, sont prévues dans un second temps, étant encore en recherche de financement », explique-t-on chez Latitude 50. « A terme, ce sont pas moins de 2 700 m2 de bâtiments et quelque 5 000 m2 de terrain pouvant accueillir des formes artistiques itinérantes qui seront dédiés à la formation, la création et la diffusion des arts du cirque et de la rue à Marchin. »

Quant à l’Ecole du Cirque, elle déménagera et s'installera juste à côté du chapiteau de Latitude 50. Les 600 élèves de l’école côtoieront ainsi les 150 artistes en résidence à Latitude 50 chaque année…
 

GERELATEERDE DOSSIERS