Doorzoek volledige site
29 september 2020

Premier coup de pelle pour le nouveau palais de Justice de Namur

Illustratie | Régie des Bâtiments
Illustratie | Régie des Bâtiments
Illustratie | Régie des Bâtiments
Illustratie | Régie des Bâtiments
Illustratie | Régie des Bâtiments
Illustratie | Régie des Bâtiments

Ce 29 septembre 2020, Koen Geens, ministre de la Justice chargé de la Régie des Bâtiments, a donné le premier coup de pelle du chantier du nouveau palais de Justice de Namur. Un projet attendu depuis quelques années, puisque les travaux de démolition des bâtiments existant sur le site des Casernes datent déjà de fin 2016.

 

Le futur complexe de 34 600 m² s’inscrit dans une démarche de respect de l’environnement et répondra aux critères de haute performance énergétique. Celui-ci sera construit sur l’ancien site des Casernes Léopold par AG Real Estate qui s’est vu attribuer, le 8 juillet dernier, le marché pour le financement, la reprise de la conception, la construction et la mise à disposition du palais. Il s'agira donc d'un partenariat public-privé (PPP).

L’objectif est de livrer l’ensemble de la construction dans les 36 mois suivant l’ordre de commencement des travaux. Le déménagement des services du SPF Justice vers le nouveau bâtiment est programmé pour 2023. Un contrat de location de 18 ans avec option d’achat sera signé par la Régie des Bâtiments. Pour l’accompagner dans l’exécution de ce chantier, AG Real Estate sera soutenu par CIT Blaton et BPC (une filiale de CFE).

Le complexe hébergera la cour d’assises, le tribunal de première instance, le parquet du Procureur du Roi, le parquet de la jeunesse, le parquet de police, le tribunal et la cour du travail, l’auditorat du travail, le tribunal de l’entreprise, la justice de paix, ainsi que le barreau, mais aussi le nouveau service DAB (Direction de la sécurisation) de la Police Fédérale et le volet pénal de la division de Dinant de l’arrondissement judiciaire de Namur.