Doorzoek volledige site
04 januari 2021

Verviers obtient le certificat de patrimoine pour son Grand Théâtre

Illustratie | verviers.be

Le 17 décembre dernier, la Ville de Verviers a annoncé avoir reçu le procès-verbal final de la procédure de Patrimoine relative à la restauration du Grand-Théâtre. Ce document est l'aboutissement d'une longue procédure entamée depuis plusieurs années. Il valide toutes les techniques de rénovation de ce bâtiment classé au patrimoine exceptionnel de Wallonie. La demande de permis d'urbanisme devrait, elle, être déposée d'ici la fin de l'année. Pour ce projet, une somme de 33 millions € avait été inscrite dans l'ébauche de budget pour 2021.

 

Cette étape de la "procédure patrimoine", jugée très importante et particulièrement complexe, a vu le Comité d'accompagnement réunissant l'Agence wallonne du Patrimoine, la Commission des Monuments, Sites et Fouilles et la Fédération Wallonie-Bruxelles, approuver l'ensemble des propositions patrimoniales des auteurs de projet, indique la Ville.

Les partenaires ont déjà dû produire à ce stade des documents extrêmement pointus en matière d'exécution (restauration ou remplacement des menuiseries intérieures et extérieures, revêtement de sol dans les différents espaces, nouveau parterre mobile et nouveaux fauteuils, restauration des décors peints, raccordement entre le Grand-Théâtre et son extension).

L'obtention de ce procès-verbal final permet de passer à l'étape suivante qui est celle du permis d'urbanisme, lequel devrait être introduit dans le mois. Une fois que ce permis aura été obtenu et que les différents cahiers des charges auront été finalisés, le projet pourra être introduit auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles, troisième et avant-dernière étape de la procédure avant la demande d'accord ferme.

Ce résultat est la résultante d'un travail d'équipe remarquable entre la Ville de Verviers, le bureau d'architecture L'Escaut, le bureau d'études A+ Concept et l'ensemble des autorités concernées.

Conçu par l’architecte Charles Thirion et inauguré en 1892, ce théâtre à l’italienne présentait à l’origine une jauge de 1 300 places réparties sur différents étages. « La restauration visera à préserver et renforcer l’atmosphère de la salle et ses qualités acoustiques », précisent les architectes. « Une nouvelle scène, conçue comme un théâtre élisabéthain, sera ajoutée à l’arrière de la scène existante et au même niveau que celle-ci. Un nouvel accès décors, la mutualisation des espaces scéniques, la modulation du parterre, feront de cet équipement un outil scénique unique en son genre offrant une grande diversité de configurations scéniques et événementielles. »

 

 

GERELATEERDE DOSSIERS