Doorzoek volledige site
08 november 2021 | MICHEL CHARLIER

La nouvelle cuvée Chassart (OUEST Architecture) sera lumineuse et ludique

Illustratie | OUEST Architecture
La situation actuelle. Illustratie | Séverin Malaud
Illustratie | OUEST Architecture
Façade arrière Illustratie | OUEST Architecture
Maison de maître Illustratie | OUEST Architecture
Sous-sol entrepôt Illustratie | OUEST Architecture

En mai dernier, un appel à auteurs de projet était lancé par Beliris dans le cadre du projet de Revitalisation des quartiers – Contrat de Rénovation Urbaine (CRU) n°4 à Forest/Saint-Gilles. Il consistait en l'aménagement du site Chassart, en une 'Cité de l'enfance' dédiée aux 0-6 ans. Le défi de transformer les bâtiments d'une ancienne distillerie de genièvre accueillant actuellement des bureaux, un logement, des espaces polyvalents et une antenne de l’ONE, sera relevé par OUEST architecture. L'objectif est de faire du lieu un endroit public lumineux, accueillant et ludique.

 

« Le site s’ouvre sur l’avenue Volxem en façade avant et entend s’adresser vers la ville par ce biais, explique Pauline Tondreau, architecte chez OUEST architecture. « La façade arrière, qui donnait jadis sur un talus puis sur la voie ferrée, deviendra une deuxième façade et entrée au site, activée par une nouvelle promenade piétonne et cyclable qui sera construite d’ici peu entre le site et le chemin de fer. Le projet intègre 5 salles polyvalentes pour différents type d’activités culturelles pour jeunes enfants ainsi qu’une infrastructure pour l’ONE (consultation, conseil,…). »

Des lieux sublimés et identifiables

« Notre proposition porte sur un travail sobre et précis des bâtiments existant, rénovés et transformés pour les besoins du programme, en sublimant les contraintes de taille, hauteur, proportion de chaque espace pour en créer chaque fois des lieux d’activités spécifiques et identifiables comme tels », continue Pauline Tondreau. « Un nouveau jardin, dessiné en collaboration avec le paysagiste Jan Minne, sera installé en fond de parcelle, en lieu et place d’une bâtisse démolie. Un nouvel auvent connectera les deux ailes construites du site : il offrira un espace couvert pour les usagers de l’espace public en bas et une canopée par-dessus, où les enfants pourront jouer en sécurité. » 

Les atouts du projet

Quels sont les atouts du projet, tant d'un point de vue humain qu'architectural ? Pauline Tondreau : « Le projet se doit d’être généreux dans sa qualité publique, ses espaces extérieurs ouverts sur le quartier, la générosité et importance du paysage. Pour l’architecture, principalement le ‘faire avec’, à la fois par un travail précis avec l’existant mais aussi une sublimation des contraintes et des limites de chaque espace pour ce programme spécifique, avec le dimensionnement que l’on peut proposer à l'échelle des très jeunes enfants qui fréquenteront le site. »

Certaines parties du site présentant un intérêt patrimonial évident, le maître d'ouvrage a demandé dans son appel à auteurs de projet de maintenir et de valoriser au moins la maison de maître et l’entrepôt de l'ancienne distillerie. L'objectif est aussi que la rénovation fasse la part belle à la construction durable et circulaire, ce qui devrait se traduire par le réemploi dès que possible de matériaux et d'éléments provenant des bâtiments existants.