Doorzoek volledige site
22 november 2021

Atelier Kempe Thill + Kaderstudio choisis pour la première opération de logements publics d'Usquare.brussels

Illustratie | Atelier Kempe Thill + Kaderstudio
Illustratie | Atelier Kempe Thill + Kaderstudio
L’ancienne caserne Fritz Toussaint et, en bleu, les bâtiments qui vont être reconvertis en logements sociaux dans le cadre de l’opération Usquare.brussels. Illustratie | sau-msi.brussels (GlobalView)

La Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB) a désigné l’AM pilotée par les bureaux d’architecture Atelier Kempe Thill et Kaderstudio pour concevoir la première des opérations de logements publics prévues sur le site d'Usquare.brussels. Dans l'équipe de conception, on retrouve également les partenaires suivants : Ney & Partners, Studie 10Collectif Latitude et Olivier Graenen.

 

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la reconversion de l’ancienne caserne Fritz Toussaint, à Ixelles, qui est coordonnée par la Société d’Aménagement Urbain (SAU). Elle porte sur la rénovation lourde de trois bâtiments existants et d’un local annexe pour y créer  32 logements locatifs sociaux. Situé à l’angle de la rue Fritz Toussaint et de l’avenue de la Couronne, l’ensemble actuel est dénommé le 'Clos des Mariés'. Initialement conçu pour le logement des gendarmes mariés, le site avait été partiellement désaffecté et occupé pour partie par des bureaux de la Police Maritime. Ce bâti d’intérêt patrimonial retrouvera donc sa vocation première d’habitation. Le projet est réalisé pour la Société Immobilière de Service Public BinHôme, qui en a délégué la maîtrise d’ouvrage à la SLRB.

Les raisons du choix

Yves Lemmens, directeur général de la SLRB, précise que « le projet lauréat de l’association Atelier Kempe Thill – Kaderstudio a su conjuguer les enjeux de futurs logements de qualité avec ceux de l’esprit du lieu, en sublimant l’environnement du clos en un triptyque de jardins verdoyants et intimes. Les architectes proposent une relecture du 'Clos des Mariés' avec un principe fédérateur et une revalorisation patrimoniale, facilitant l’inscription du clos dans le contexte plus large des casernes. Le projet met l’accent notamment sur la mixité des logements, les possibilités de rencontre et de cohésion sociale,  l’intégration de la biodiversité et de la mobilité douce, tout en croisant les enjeux de circularité des matériaux. Avec ce projet pilote, la SLRB est enthousiaste de s‘inscrire avec l’équipe lauréate au travers d’une dynamique de pratiques constructives circulaires et plus durables, et ce en collaboration avec Bruxelles Environnement et autres acteurs de la circularité. Le 'Clos des Mariés', ensemble de 4 bâtiments organisés autour de 2 cours, offre un cadre de vie exceptionnel pour ces 32 logements sociaux, dont la plupart seront attribués à de grandes familles. En effet, le projet répond à la demande du futur gestionnaire avec une offre en logements de 1 à 6 chambres. La SLRB prévoit de déposer la demande de permis d’urbanisme pour l’été 2022 et d’accueillir les premiers locataires en 2025. »

Développement du projet Usquare.brussels

Gilles Delforge, le directeur de la SAU, souligne que « ce projet constitue une nouvelle 'brique' du projet Usquare.brussels, qui renforce sa mixité fonctionnelle et son caractère inclusif. Il vient s’adjoindre aux équipements universitaires qui sont développés par l’ULB et la VUB avec l’appui du Fonds européen de développement régional (FEDER), aux futurs logements familiaux acquisitifs qui seront produits par citydev.brussels ainsi qu’aux futurs logements pour étudiants, aux équipements de proximité et aux espaces publics dont la SAU assure la réalisation. La collaboration avec la SLRB et BinHôme, dans le cadre de la mission de coordination menée par la SAU sur l’ensemble du site de Usquare.brussels, a permis le choix d’un projet répondant au mieux aux objectifs du projet urbain du site. Le projet architectural choisi allie respect du patrimoine et inscription dans les nouveaux modes d’habiter. Il permet notamment d’apporter à tous les logements des espaces extérieurs. Il s’inscrit dans une démarche engagée en termes de réemploi de matériaux. Il est soucieux d’intégration dans le contexte plus large d’Usquare.brussels tout en conservant les qualités propres du Clos. Comme 'pilote' de Usquare.brussels, la SAU veille, dans son rôle d’aménageur des grands projets de développement urbain bruxellois, à la bonne collaboration entre tous les intervenants et à la bonne intégration de toutes les composantes de la reconversion de l’ancienne caserne. »

Le projet, selon les architectes

Les architectes de l’Atelier Kempe Thill et de Kaderstudio décrivent leur projet : « La situation urbaine de l’îlot est très intéressante : elle présente une position stratégique au sein de la métropole sur un axe majeur, tout en offrant une implantation introvertie avec un écrin de verdure clôturé, tel un hortus conclusus évoquant les jardins des anciens monastères. Le projet est ainsi protégé voire isolé de l’animation de la ville, ce qui confère une ambiance plutôt rare à Bruxelles qui donne l’envie d’y vivre. Il devient alors pertinent de souligner cette ambiance domestique, ce cadre bucolique et inattendue afin de créer un lieu de vie unique. Nous avons proposé une forte verdurisation des espace ouverts communs et privatifs. Les plantes grimpantes et foisonnantes donnent une tout autre image à la caserne, d’apparence austère. Les balcons filants sur toute la longueur de façade rajoutent un véritable espace de vie pour les logements. Le projet se veut également exemplaire du point de vue de la durabilité, en travaillant à la fois minutieusement sur les qualités des bâtiments existants et en intégrant des techniques de construction circulaire. Enfin, le projet de 'Clos des Mariés' sera relié au futur réseau de chaleur urbain développé sur tout le site de Usquare.brussels, afin qu’aucun combustible fossile ne soit plus utilisé. Le nouveau thème végétal du projet, qui harmonise l'image globale du Clos, et la méthodologie circulaire des concepteurs apportent une réponse claire aux besoins actuels et futurs du logement urbain, et aux questions environnementales. »