Doorzoek volledige site
04 januari 2022 | JOAQUIM DUPONT

Arkose (Pierre Blondel), la salle d'escalade aux prises houblonnées

Illustratie | © Beatriz
Illustratie | © Beatriz
Illustratie | © Beatriz
Illustratie | © Beatriz

Salle d’escalade, restaurant et micro-brasserie sous un seul toit, en plein centre de Bruxelles : voilà le défi que s’est lancé le bureau d’architectes de Pierre Blondel. Ouvert depuis septembre 2021, le complexe, baptisé Arkose, démontre les combinaisons sans limite de l’affectation mixte en s’installant dans cet ancien bâtiment industriel. Fini l’ère des constructions à rôle unique, l’heure de la multifonction a sonné.

 

Le bâtiment industriel d’autrefois, segmenté en plusieurs pôles - activité de production, lieu de stockage, vestiaire et bureaux - a été repensé comme un espace ouvert : les trois nouvelles activités cohabitent désormais sur un même étage et les différentes zones communiquent entre elles, tout en gardant un chacune un accès indépendant. Le restaurant prend la place de l’ancienne activité de production, la salle d’escalade pour adultes occupe l’ancien plateau de bureaux et la micro-brasserie se situe à l’arrière de la parcelle. La salle d’escalade pour enfants, quant à elle, se situe à l’intersection des trois espaces précédemment cités.

L’équipe d’architectes tenait à sauvegarder l’aspect industriel de l’ancien bâtiment, notamment en conservant l’ancien pignon sur l’Allée Verte. Sans modifier la structure initiale, ils ont notamment réussi à combler le manque d’espace extérieur en installant une terrasse sur la toiture. Ils profitent de la configuration particulière de l’ilot, qui évite tout désagrément envers le voisinage.

Les architectes ont aussi tenté de donner une seconde vie à d’anciens pensionnaires du bâtiment : les luminaires, les cloisons d’espaces de bureaux, ou encore le réseau de ventilation ont été remis à neuf et replacés dans leur nouvel environnement.

Outre la revitalisation et la réutilisation de l’ancien, Pierre Blondel et son équipe ont également imaginé un maximum d’éléments de construction démontables et ré-assemblables, s’inscrivant dans une optique circulaire et durable. Murs d’escalade, cloisons, bar… autant d’éléments étudiés et conçus pour être facilement adaptables à une future utilisation différente. Cette démarche éco-responsable a été appliquée jusqu’au bout, avec des éléments neufs issus de l’économie circulaire et neutres en carbone. C'est le cas par exemple du plan de travail du bar, constitué à 100% de déchets plastiques transformés.

Arkose se présente comme un nouvel exemple de construction circulaire et durable, en proposant sous le même toit sport, détente et convivialité. De quoi donner une saveur éthique supplémentaire aux boissons et plats produits et servis dans ce lieu atypique.