Doorzoek volledige site
13 augustus 2019 | MICHEL CHARLIER

Une transparence créatrice de relations visuelles et humaines

Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography
Illustratie | Joao Morgado Architecture Photography

Le Centre d'affaires Urbo est un bâtiment de bureaux et services situé à Matosinhos, une ville limitrophe de celle de Porto. Caractérisé par un volume unique et une géométrie rectangulaire, le bâtiment est inséré dans une parcelle d'angle d'environ 6000 m2. Sa conception est due à l’architecte portugais Nuno Capa.

 

D'une superficie totale de 25600 m2, le bâtiment comprend huit étages, dont six hors-sol destinés aux bureaux, et deux sous-sols avec 200 places de parking. Il comporte également un espace destiné aux fournisseurs, situé à la fois au rez-de-chaussée et au premier étage, à l'ouest.

Les trottoirs, plus larges au nord et au sud du bâtiment, renforcent l’importance de la création d’une double entrée sur les façades opposées. Ces deux entrées, qui forment à leur tour un croisement, se rencontrent au cœur du bâtiment - un foyer de +/- 24 m de haut.

Un espace vide, mais essentiel

Le hall d’accueil est un espace vide, mais néanmoins essentiel dans l'organisation spatiale et fonctionnelle du bâtiment. Il est surplombé d’un espace vitré qui renforce l'importance du lieu. Ce hall définit la répartition du bâtiment, avec deux noyaux d'accès verticaux, des escaliers et un groupe d'ascenseurs, menant aux étages supérieurs (bureaux) et aux étages inférieurs (parking).

Les étages supérieurs, d'environ 3000 m² chacun, sont organisés autour du hall d’accueil et sont desservis par les deux ‘centres nerveux’ opposés, dans deux grands espaces. Ils sont distribués de manière à être enveloppés par les façades extérieure et intérieure. Au dernier étage du bâtiment, deux volumes plus petits accueillent et dissimulent les techniques (chauffage, climatisation et ventilation).

Un programme constructif durable

Dans sa conception et son développement, le Centre d'affaires Urbo présente une solution architectonique basée sur deux points essentiels : un programme d'espace de bureaux, avec une organisation spatiale flexible permettant l'établissement et l'utilisation par un seul occupant ou sa transformation en différents espaces pour héberger différents occupants ; un programme constructif, tant au niveau des éléments de structure et de revêtement que des infrastructures répondant aux normes de durabilité les plus récentes, non seulement pendant les phases de conception et de construction, mais aussi en terme de durée de vie du bâtiment, réduisant ainsi les coûts d’entretien et de conservation.

Une transparence créant des relations

Actuellement, la zone de bureaux est occupée par une seule entreprise, à l'exception de quatre unités commerciales indépendantes situées au rez-de-chaussée. L’ensemble confère aux étages une forme large et ouverte, offrant une grande transparence visuelle de l'ensemble du bâtiment, que ce soit dans le plan horizontal intérieur ou dans le plan vertical d’intersection des étages, à côté du hall d’accueil. Cette dimension spatiale et la transparence du hall créent des relations visuelles entre les différents étages, les espaces de travail et les zones de circulation, renforçant ainsi le concept de proximité et de collaboration entre les utilisateurs et les occupants.

Structure en métal et façade vitrée

En ce qui concerne la solution constructive du bâtiment, l’architecte a opté pour une structure en métal, avec des dalles de plancher composites pour les étages positifs, une peau extérieure avec des murs-rideaux en verre accompagnés d'éléments d'encadrement en aluminium extrudé, ainsi que d’éléments composites opaques également en aluminium. La façade constitue l'élément visuel le plus frappant du bâtiment puisque sa structure se reflète dans tout le bâtiment, que ce soit sur les élévations extérieures ou intérieures. Il est possible de regarder l'arrangement des éléments rythmiques de la façade dans différents alignements. Les étages négatifs reposent quant à eux sur une structure en béton armé.

L'ensemble des infrastructures a été conçu avec des systèmes de gestion intégrés afin d'optimiser et de réduire les consommations, comme par exemple le système d'éclairage LED avec contrôle de la luminosité, avec détecteur de présence.