Les plus graves erreurs dans la construction de bâtiments scolaires, épisode 2 : l'architecte

Architectura a interrogé plusieurs acteurs de terrain et leur a demandé quelles étaient selon eux les plus graves erreurs en matière de construction scolaire. Et de prodiguer ensuite quelques conseils tant aux architectes qu’aux directions. 

A2o architecten vient d'achever la rénovation et l'extension du collège Virga Jesse et est actuellement engagé dans des travaux de construction et de transformation pour la Katholieke Hogeschool Limburg, Regina Mundi à Genk et l'Athénée Royal à Hasselt. Jo Berben, architecte associé chez a2o, est donc l’interlocuteur idéal pour mettre le doigt en tant que concepteur sur deux bonnes pratiques et trois erreurs à éviter.

 

Les plus graves erreurs

 

Absence d’un plan d’ensemble

Chaque intervention, qu’elle concerne une transformation ou une nouvelle construction, doit pouvoir être recadrée au sein d’un masterplan, qui peut servir de référence.

 

Mauvaise acoustique

Un bâtiment destiné à héberger des cours ne fonctionne correctement que si l’acoustique y a été bien étudiée. Plus que jamais, cet aspect doit être au cœur des préoccupations.

 

Pas assez d’ouverture au voisinage

Il faut voir l’école au sein du quartier. Souvent, on trouve aux abords de l’école des initiatives passionnantes qui mériteraient d’être intégrées ou avec lesquelles on pourrait partager des locaux.

 

 

Bon conseil pour l’architecte : faire preuve d’empathie et s’adapter

Qui sommes-nous pour diriger des collègues dans pareille mission ? Chez a2o, nous commençons chaque projet pour une école en nous immergeant dans le projet pédagogique. Bien le comprendre forme l’âme et le fil rouge de nos interventions sur l’espace.

 

Bon conseil pour la direction : faire participer toute l’école

Impliquez au bon moment le corps enseignant et les étudiants pour aboutir à un projet qui soit soutenu. Pour cela, la participation est essentielle.

 

 

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage