Doorzoek volledige site
15 maart 2019

Dorte Mandrup : « Je ne suis pas une femme architecte. Je suis architecte ! »

Illustratie | Dorte Mandrup

A l’occasion de la journée des droits de la femme, l’architecte danoise Dorte Mandrup a décidé d'écrire et de publier un article. Son objectif ? Dénoncer le fait qu'on parle toujours d’elle en tant que ‘femme architecte’, alors que ses collègues masculins sont tout simplement appelés ‘architectes’.

Ce qui a déclenché cette réaction ? Une liste parue sur le site Dezeen, reprenant les 50 femmes architectes et designers les plus inspirantes, parmi lesquelles figurait Dorte Mandrup. « Bien que j'apprécie ce geste et que je comprenne l'idée de rendre hommage au nombre relativement réduit de femmes qui ont réussi à laisser une trace dans l'architecture internationale, je trouve que de telles listes représentent un pas dans la mauvaise direction. Je ne suis pas une femme architecte. Je suis architecte », affirme-t-elle clairement.

Selon Dorte Mandrup, on parle rarement des femmes comptables ou des femmes journalistes, mais ‘femmes architectes’ est un terme couramment utilisé. « Lorsqu’on parle de genre, on parle généralement des femmes. Les hommes n'ont pas vraiment de genre. Ils sont ... neutres. Non genrés… C'est pourquoi le terme ‘architecte masculin’ n'existe pas. ‘Architecte’ est suffisant.”

La féminité dans les projets architecturaux

Elle explique aussi avoir remporté un prestigieux prix danois en 2007, récompensant la féminité dans ses projets. « Je me demande si le jury louerait de la même manière la ‘masculinité’ d'un architecte de sexe masculin. Probablement pas, car le terme ‘architecture féminine’ est souvent utilisé pour symboliser une architecture qui ne représente pas une menace réelle pour les hommes qui se situent dans ce que j’aime appeler ‘the boy zone’. Cette ‘architecture féminine’ est inoffensive. Belle, mais inoffensive. Ici, pas de gratte-ciel, pas de siège social d’une grosse entreprise… et donc pas de concurrence ! »

Lisez l’article en entier (et en anglais) ici.