Doorzoek volledige site
29 mei 2019

'Grand site tour Eiffel' : un poumon vert au cœur de Paris

Illustratie | © GP+B
Illustratie | Autodesk Mairie de Paris © GP+B

Le mardi 21 mai dernier, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé le projet lauréat pour le réaménagement du site de la tour Eiffel, à la suite d'une consultation internationale lancée par la Ville en janvier 2018. D'ici 2024, sur 54 hectares, priorité sera faite à la végétalisation et aux mobilités douces. Le projet retenu est le OnE I, proposé par l'agence Gustafson Porter + Bowman, conduite par l’architecte paysagiste Kathryn Gustafson.

 

Sept millions de visiteurs découvrent chaque année la tour Eiffel et environ 20 millions viennent l’admirer sans forcément y monter. Des chiffres qui donnent le vertige. Or la configuration actuelle du site ne permet plus d’accueillir les Parisiens et les touristes dans des conditions satisfaisantes. La maire de Paris a donc lancé une vaste opération de réaménagement du site afin de créer un nouveau parc urbain au cœur de Paris et doter la tour Eiffel des meilleurs standards touristiques internationaux.

Quatre équipes pluridisciplinaires de professionnels de l’urbanisme, du paysage et de l’architecture ont travaillé pour proposer un projet compatible avec le calendrier et l’installation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024. Le lauréat est le projet OnE I, de l'agence Gustafson Porter + Bowman. Il vise à offrir davantage d’espaces aux piétons, circulations douces et transports en commun, à développer la place de la nature en créant des espaces de respiration, en adéquation avec l’Accord de Paris sur le climat, et à mettre en valeur la perspective Trocadéro-tour Eiffel-École militaire en faisant évoluer l’identité minérale du site vers davantage de végétal.

Un nouveau visage pour un des quartiers les plus fréquentés de Paris

Le projet lauréat propose de donner un nouveau visage à ce vaste espace autour de la tour Eiffel, en le transformant d’ici 2024 en une grande promenade offerte aux piétons et à la nature. Ce nouvel espace végétal aux mobilités douces ralliera le Trocadéro à l’École militaire, en passant par la tour Eiffel. Dans les jardins du Trocadéro, le renouvellement paysager invitera le public à découvrir au gré des allées de nouveaux jardins. Les allées à l’est et à l’ouest de la fontaine de Varsovie seront refaites et plantées de cerisiers à fleurs. L'accès des familles et des personnes à mobilité réduite sera facilité avec la remise aux normes des allées de gravier. La place du Trocadéro sera profondément réaménagée, avec la circulation des véhicules à double sens, et davantage de place pour les piétons et les mobilités douces. Des murs de soutènement incurvés dessineront un amphithéâtre végétal qui pourra accueillir des événements festifs.

Le parvis de la Tour Eiffel

L’espace central du parvis sera aménagé dans la continuité du grand parterre de pelouse qui se prolonge jusqu’à l’Ecole militaire. L’intérieur des piliers mettra en scène la spectaculaire montée des ascenseurs et une nouvelle verrière viendra recouvrir et abriter l’ensemble. Pour les piliers ouest et est, le parcours public de découverte sera réactivé à l'issue des travaux. Une signalétique, un éclairage et une mise en scène appropriée permettront de révéler les spectaculaires salles des machines existantes, conçues par Gustave Eiffel.

Une concertation avec le grand public

Une opportunité de se concerter autour du projet aura lieu du 5 juin au 13 juillet. Une démarche de concertation sera en effet mise en œuvre afin de recueillir l’avis des riverains, Parisiens et visiteurs sur le projet, au regard de ses conséquences sur le plan local d’urbanisme (PLU).