Doorzoek volledige site
14 april 2017

Le ZOO d'Anvers ouvre une impressionnante promenade en plein ciel

Illustratie | ZOO Antwerpen - Jonas Verhulst
Illustratie | ZOO Antwerpen - Jonas Verhulst
Illustratie | ZOO Antwerpen - Jonas Verhulst
Illustratie | ZOO Antwerpen - Jonas Verhulst

Le temps ne s’arrête pas au ZOO d’Anvers. Lorsqu’une espèce animale ne reçoit pas un nouveau chez soi, il y a un concept qui a été repensé pour mieux anticiper les exigences du visiteur actuel. Récemment le ZOO s’est enrichi d’une impressionnante nouvelle Place de l’Accueil. Pour le long sentier de flânerie sur la toiture du restaurant, les concepteurs d’8Office et les architectes paysagers de Fondu Landscape Architects ont choisi le béton architectonique blanc et blanc cassé. DEMOCO s'est chargé de la réalisation.

 

Fondu Landscape Architects a dessiné le plan global 2020 de l’entièreté du ZOO. La nouvelle Place de l’Accueil/ Place Flamenco en constitue une partie importante. L’entrée – qui était située même endroit depuis 1843 ! – a été repoussée à l’arrière du kiosque. Cela a permis de libérer un nouvel espace qui donne désormais une plus grande interaction entre le ZOO et la ville. Le Grand Café « Flamenco » a été remis à l’honneur. Un nouveau bâtiment pour l'accueil a été érigé. Il abrite entre autres une boutique et un nouveau restaurant. Le chemin de promenade, situé sur le toit du nouveau bâtiment, forme le passage vers le séjour des otaries, la bien nommée promenade en plein ciel.

Artur Zerdzinski de Fondu Landscape Architects explique: « La nouvelle promenade en plein ciel est conçue comme une suite logique de la grammaire conceptuelle d’origine du ZOO. Ce concept permet de flaner entre les enclos des animaux via un chemin tortueux en béton de 225 mètres de long qui relie le paysage du parc aux bâtiments. La richesse de l’expérience est accrue du fait que le chemin en pente constante offre la possibilité d’admirer le jardin depuis dfférentes hauteurs. Cette promenade en plein ciel permet, comme programme supplémentaire, d’utiliser les espaces sous-jacents et ffre une vue sur la façade historique de la salle Elisabeth ainsi que sur la façade éclectique de la gare centrale d’Anvers ».


Béton architectonique

Les sentiers et les étangs en cascade à hauteur s’intègrent de la sorte joliment dans le jardin historique. Cela tient également au choix des matériaux. Tant les plaques du sentier de promenade que les bords de l’auvent ainsi que les surfaces autour des pièces d’eau sont en béton architectonique blanc cassé. Avec cette couleur , le sentier de promenade s’inscrit en continuité avec les autres sentiers historiques du parc. La couleur a été obtenue par l’adjonction de granulats beiges au béton fabriqué avec du ciment blanc.

 

Formes organiques

Le béton architectonique a été fourni par Decomo, pour qui ce projet constituait un défi, pour plusieurs raisons: le responsable de projet Bruno Louage : « Ce sont surtout les formes organiques qui ont rendu ce projet complexe. La réalisation des plans n’était pas banale. Le projet, qui était entièrement aux dimensions du contexte, a été fourni par Fondu Landscape Architects. Nous avons tout remodelé en 3D. Le projet a ensuité été suivi techniquement par 8Office Architects. Non seulement les formes elles-mêmes étaient compliquées, mais également le fait, qu’à cause des étangs, nous avions affaire à de l’étanchéité, ce qui a exigé un contrôle supplémentaire sur le mesurage des éléments. 200 plans individuels ont été dessinés pour les 250 éléments – pratiquement tous des éléments différents donc. Pour l’entièreté de la promenade en plein ciel, il nous a fallu autant de moules différents. »
Le coffrage était constitué d’une embase en polystyrène, complétée de pièces d’acier et de bois. Le polystyrène a été fraisé sur mesure. Un enduit lui a été appliqué pour obtenir des éléments entièrement lisses. Bruno Louage : « La barre était très haute sur tous les fronts dans ce projet mais nous pouvons dire que tout a été mené à bien. »


Historique

L’utilisation de béton architectonique dans le contexte des monuments historiques n’est pas nouvelle. Il y a quelques années, les coupoles de la gare d’Anvers – les voisins du zoo – ont été rénovées avec du béton architectonique.
Le béton architectonique est fabriqué conformément aux normes très strictes du PTV 21-601, qui lui permet de satisfaire pleinement aux exigences de stabilité dimensionnelle et de teinte. Puisqu’il s’agit en plus d’un matériau robuste qui résiste à l’usure du temps et à un usage intensif, cela en fait un choix parfaitement adapté à de telles rénovations délicates. L’utilisation du béton dans un contexte décoratif n’est pas non plus une nouvelle donnée pour le ZOO d’Anvers. Le parc disposait déjà précédemment d’un magnifique collection de rochers et décors de jardins réalisés en béton. La promenade en plein ciel en constitue un complément contemporain parfaitement réussi.