Doorzoek volledige site
20 september 2016 | KEVIN MOENS

Contrôle de la qualité de l'air et de la température dans l'ascenseur

Illustratie | BlueKit
Illustratie | BlueKit
Illustratie | BlueKit

Qu'ont le CHR La Tourelle à Verviers, le CHWAPI à Tournai, le CHIREC Delta à Auderghem... et bien d'autres encore, en commun ? Ces institutions de soins ont ous installé ou vont installer sous peu un certain nombre de LST-VOC de BlueKit (BK-Factory), un dispositif qui surveille l’utilisation de l’ascenseur, détecte une panne d’ascenseur avec personnes bloquées et mesure la qualité de l’air ainsi que la température environnant la cabine d’ascenseur.

La sécurité des usagers de l'ascenseur et du personnel de maintenance est une priorité pour nous. Les résultats de tests effectués dans des installations d’ascenseur existantes ont démontré que des niveaux critiques d’O2 et CO2 peuvent être atteint en cas de panne avec personnes bloquées dans l’ascenseur, créant ainsi une situation dangereuse pour les passagers. La seule mesure du niveau de CO2 pour déterminer le besoin de ventilation n’est toutefois pas suffisante. Les composés organiques volatils (COV) affectent également la qualité de l'air de manière significative.

 

Ventilation adaptée aux besoins réels

Le LST-VOC (Lift Status Transmitter) mesure ces deux valeurs, précisément à l’endroit critique; à proximité de la cabine d’ascenseur. En se basant sur ces données, et à la différence d’une minuterie ordinaire, ce module initie une ventilation optimisée correspondant aux besoins réels du bâtiment.

Le LST-VOC peut également être monté, dans un temps d’environ une heure, pour équiper des installations d’ascenseur existantes de différents fabricants, en incluant le système BlueKit et permet ainsi d’améliorer la sécurité d’utilisation.