Doorzoek volledige site
15 februari 2018 | PHILIPPE SELKE

Que représente BAMB pour un spécialiste en immobilier logistique ?

Le bâtiment développé par Montea pour la pharmacie en ligne DocMorris à Heerlen (Pays-Bas) Illustratie | David Plas Photography
Illustratie | Picture: Griet Dekoninck / copyright: Stylelabs nv

En tant que spécialiste en immobilier logistique, Montea se veut une entreprise socialement responsable. Raison pour laquelle elle a mis en oeuvre à un processus d’amélioration continue, par lequel les considérations économiques, sociales et environnementales sont systématiquement intégrées dans la gestion quotidienne.  Montea souhaite cependant aller encore plus loin en jouant un rôle de pionnier en matière d’économie circulaire, et s’implique dans ce cadre dans le projet BAMB.

 

Le projet européen BAMB (Buildings as Material Banks) a pour but d'optimiser l'utilisation de matériaux tout au long du cycle de vie des bâtiments, tant en construction neuve qu’en rénovation, et ce dans une perspective d'économie circulaire. Pour y parvenir, BAMB a pointé la nécessité de trois grands changements systémiques : un changement dans la culture de la conception, un changement dans la définition de la valeur et un changement dans la collaboration entre les différents acteurs.

Montea développe en grande partie elle-même ses immeubles et en reste propriétaire. Cette réalité est perçue comme un catalyseur pour intégrer les principes du BAMB étape par étape. Ce n’est pas une sinécure, étant donné le grand nombre de parties impliquées : avec en premier lieu les acteurs techniques comme l’architecte et l’entrepreneur.

Griet Cappelle, Chief Operating Officer de Montea : « Nous constatons que certains d’entre eux font leurs premiers pas avec des modèles BIM, mais que les principes du BAMB restent peu connus. Montea considère que c’est son rôle d’inspirer des partenaires prêts à la réflexion – par exemple en organisant des rencontres inspirantes comme celle avec Thomas Rau – pour ensuite examiner ensemble comment intégrer ces principes dans le processus de conception et de construction. Un tel processus n’a de chance de réussite que si la bonne mentalité est présente. Nous sommes heureux de pouvoir vivre cette passionnante évolution car construire n’a que très peu évolué au cours des siècles, si bien que nous construisons encore souvent à l’heure actuelle comme le faisaient les Romains. Les Pays-Bas ont une belle avance en matière de construction circulaire. Il n’est pas acceptable que nos grands entrepreneurs belges restent en retrait. »

 

Hors des sentiers battus, aussi financièrement

Les acteurs financiers sont également concernés. L’introduction des principes du BAMB implique un important basculement dans la façon de voir les choses. Une série de questions majeures a en effet une influence considérable sur les processus et la valorisation de l’entreprise.  Montea est une société cotée en bourse, ce qui implique que ses avoirs sont évalués à intervalles réguliers. Griet Cappelle : « Il faut revoir les modèles financiers en étant créatif, afin de faire naître une chaîne de valeurs circulaire. Dans ce domaine également, nous choisirons des partenaires qui sont prêts à quitter les sentiers battus. Nous analyserons alors ensemble comment redéfinir des aspects comme la valorisation des bâtiments par exemple, si nous ne sommes plus propriétaires des matériaux de construction.”

La pensée circulaire exigeant un important “mind switch” chez de nombreux acteurs,  Montea est bien consciente que cela ne peut réussir que si la transition se fait progressivement, afin de permettre à tous les acteurs de s’approprier le raisonnement petit à petit. Montea s’est donnée comme objectif d’examiner quels éléments circulaires intégrer dans chacune de ses nouvelles constructions, et d’aller ainsi chaque fois un peu plus loin.

 

Aider au développement de BAMB

Le 23 janvier 2018, Bruxelles Environnement – Lead partner du projet BAMB – accueillait 150 acteurs européens de la construction participant au projet. Griet Cappelle: « Il ressort de la réunion annuelle du BAMB Stakeholder Network qu’après une phase plutôt théorique, on en est à présent aux premiers étapes concrètes, mais qu’il manque encore de directives claires. BAMB est un projet géré internationalement, mais nous sommes malgré tout fortement impliqués, notamment dans la rédaction des Reversible Building Design guidelines et du passeport pour les matériaux. En partant de notre expérience, nous examinons avec l’équipe de BAMB, quelles suggestions apporter pour améliorer les choses. Quand ils mettent au point quelque chose, nous pouvons le tester en situation réelle et donner du retour. La logistique peut en effet être un très bon cas d’étude. Nous pensons donc que nous avons un rôle à jouer dans ce laboratoire autour des premiers processus et procédures BAMB. »

 

Qui est Montea ?

D’une entreprise familiale belge, Montea a grandi pour devenir un acteur de référence en immobilier logistique, et ce en Belgique, aux Pays-Bas et en France. Montea offre à ses clients l'espace – au sens propre – dont ils ont besoin pour croître, sous la forme de solutions immobilières souples et innovantes. Au 01/01/2018, le patrimoine immobilier représentait une superficie totale de 901 287 m², répartie sur 52 sites.

Acteur de référence sur le marché immobilier logistique, Montea fait siennes des valeurs conformes à la responsabilité sociale de l’entreprise. Non contente de respecter les exigences légales, Montea mène aussi des actions et des initiatives qui vont plus loin que la législation en vigueur.

Le management de Montea est convaincu qu’une approche responsable de ses activités conditionne la durabilité de l’entreprise. Montea a ainsi créé son propre label de qualité. Le BLUElabel couvre les principaux standards internationaux qui régissent la durabilité dans le domaine immobilier - HQE, BREEAM et certains éléments de LEED. Montea fut par ailleurs le premier investisseur immobilier belge à recevoir la Lean & Green Star en reconnaissance de la réduction de 26 % des émissions de CO2 dans son patrimoine belge.