Doorzoek volledige site
20 juni 2018 | TIM JANSSENS

Entrepôt grande hauteur entièrement automatisé avec imposant pont-convoyeur

Le fabricant de snacks Poco Loco a récemment agrandi son implantation à Roulers avec un entrepôt grande hauteur et un centre logistique. Un pont-convoyeur transparent long de 100 mètres relie les nouveaux bâtiments au hall de production existant. Une grande quantité d’acier a été mise en œuvre, principalement dans l’entrepôt et le pont-convoyeur

 

Dans le secteur de l’industrie alimentaire, Poco Loco est connu comme l’un des leaders mondiaux pour les produits mexicains comme les wraps à la tortilla, les chips et autres snacks. Fondée en 1995, l’entreprise fait partie depuis 2019 du groupe finlandais Paulig.  L’entrepôt à Roulers étant devenu trop petit pour faire face à la croissance continue de l’entreprise et les flux logistiques avec les autres entrepôts en Flandre occidentale trop complexes, Poco Loco a fait construire face à son site de production – à proximité immédiate du Canal à la Lys et de l’autoroute E403 – un entrepôt grande hauteur entièrement automatisé et un centre logistique.

 

Structure de rayonnages autoportante

D’une hauteur de 43 m pour une surface au sol de 10 000 m2, le nouvel entrepôt peut accueillir environ 43 000 palettes. Il est géré par un système informatique et ne nécessite donc aucun moyen humain pour fonctionner. Onze transtockeurs de 40 mètres de haut et 1127 mètres de convoyeurs permettent le traitement de plus de 300 palettes à l’heure, tandis que la marchandise est importée et exportée par des convoyeurs à chaîne automatisés. « L’entrepôt est constitué d’une structure de rayonnages autoportante, dimensionnée pour résister aux charges de vent et porter les panneaux de façade », explique Arnaud Tourny, ingénieur de projet chez STORAX. Cette société basée à Waremme, spécialisée dans la construction d’entrepôts grande hauteur, a travaillé ici en sous-traitance du fournisseur de solutions de manutention automatisée Egemin. « Il s’agit de 22 rayonnages à palettes double profondeur comptant quatorze niveaux. Nous avons utilisé 2000 tonnes d’acier avec un module d’élasticité élevé pour optimaliser le dimensionnement et le tonnage global de la structure. La production de cet acier s’est déroulée en plusieurs phases, pour pouvoir livrer à flux tendu et ainsi limiter la quantité de matériau sur le chantier. Le montage des rayonnages n’a pas traîné – des réalisations comme celle-ci sont notre pain quotidien. »

 

Le maître d’ouvrage a opté pour un degré élevé de finition, ce qui est assez exceptionnel pour ce type de bâtiment. Cela démontre que Poco Loco voulait investir dans un beau bâtiment ayant une bonne visibilité.

 

Pont-convoyeur transparent

La dalle de sol de l’entrepôt, qui repose sur neuf cents pieux de fondation, a été réalisée par l’entrepreneur général Alheembouw. Cette entreprise de construction de Flandre occidentale a également réalisé le pont-convoyeur de 107,8 mètres de long par-dessus le Pildersweg. Des convoyeurs automatisés dans le pont transportent aussi bien des palettes de produits finis (vers l’entrepôt) que des matières premières (vers le hall de production). Le remarquable ensemble est fait de lourds profilés tubulaires laminés à chaud, d’un plancher en mélamine d’Unilin, de panneaux sandwich et de verre. Au total, la construction du pont a nécessité 143,6 tonnes d’acier (S235JR et S355J2H). « La plus grosse difficulté dans ce projet fut le calendrier serré qui nous a été imposé. En d’autres termes, le planning était sacré, de sorte que STORAX et Egemin puissent commencer leur travail le plus vite possible. Nous avons foré la première fondation en septembre 2016 et le gros œuvre était totalement achevé dès avril 2017. Une autre particularité de ce projet est le fait que le maître d’ouvrage a opté pour un degré élevé de finition, ce qui est assez exceptionnel pour ce type de bâtiment. Cela démontre que Poco Loco voulait investir dans un beau bâtiment ayant une bonne visibilité, ce qui est selon nous parfaitement réussi. »

 

Panneaux sandwich isolants

Le nouvel entrepôt ne doit pas cette visibilité seulement à son implantation stratégique et son imposant pont-convoyeur, mais également à son bardage rouge et blanc. Celui-ci évoque le logo de l’entreprise et crée un intrigant jeu visuel – surtout de nuit quand il est éclairé. « La façade est revêtue de panneaux horizontaux QuadCore IND, qui garantissent une performance thermique inégalée et une sécurité incendie supérieure », explique Rik Hostens d’Isocab Construct, qui a livré et placé les panneaux sandwich. « Ils ont une structure microcellulaire grise qui offre une meilleure isolation de 20% pour ce genre de bâtiment industriel, de sorte que la charge sur les systèmes de refroidissement et de chauffage réduit considérablement la consommation d'énergie. De plus, l'isolation QuadCore ne contient pas de CFC, ni de HCFC ni de HFC et a un très faible impact sur l'environnement. Les portes isothermes de isomasters viennent compléter le tableau. »