Doorzoek volledige site
04 januari 2021

La combinaison gagnante : une résistance exceptionnelle aux intempéries et tout le caractère d'un bardage bois

Illustratie | Trespa
Illustratie | Trespa
Bart Kosinski, Trespa Illustratie | Trespa
Illustratie | Trespa
Pawel Kobrynski, FrontArchitects Illustratie | Trespa
Illustratie | Trespa
Hubert Urbanek Illustratie | Trespa

Pour une petite ville comme Dopiewo, située à 12 km à l'ouest de Poznan en direction de la frontière allemande, un nouveau lycée est un véritable événement. « Cela souligne le rôle de la municipalité en tant que centre de la 'Gmina', la circonscription administrative dans la terminologie polonaise », précise Bart Kosinsky, responsable commercial Trespa pour la Pologne. « Par conséquent, lorsque le projet a été lancé il y a quelques années, les ambitions étaient fortes : le conseil municipal souhaitait que ce nouveau complexe éducatif soit véritablement emblématique du dynamisme de Dopiewo. »

 

Front Architects à Poznań, le studio d’architecture en charge de concevoir le nouveau lycée, s’est employé à concilier diverses contraintes particulières avec les spécificités du contexte. Paweł Kobryński, l’un des trois fondateurs, explique : « Nous avons créé le studio en 2002, et dès le départ, Front Architects s’est fixé deux principes : placer en toutes circonstances l’utilisateur au cœur de la démarche créative, tout en concevant des bâtiments capables de s’intégrer au mieux à leur environnement immédiat. Bien que nos activités se soient beaucoup diversifiées dans l’intervalle, cette approche reste au centre de notre réflexion ».

Esthétique, pratique et durable

Paweł Kobryńsk précise : « Nous voulions donner aux élèves le bénéfice d’une infrastructure scolaire chaleureuse et accueillante. Il fallait aussi tenir compte de la façon dont certains adolescents expriment leur créativité ». Il poursuit avec un sourire : « C’est pourquoi il importait de protéger les façades des graffitis en choisissant des matériaux adéquats ».

« En outre, il s’agissait, sur un terrain plutôt exigu, d’intégrer tous les bâtiments, les annexes et les équipements extérieurs. Par conséquent, bâtir en hauteur était la seule solution pour répondre à toutes les exigences fonctionnelles d’un lycée. Dans ce contexte, notre deuxième principe s’appliquait tout naturellement : il importait que le lycée, malgré son côté plutôt imposant, devienne partie intégrante du paysage urbain. Parallèlement, nous avons privilégié des solutions durables, sachant que le projet représentait un investissement considérable pour la municipalité de Dopiewo ».

Un matériau idéal dans une finition parfaitement adaptée

Répondre aux attentes des architectes n’était pas simple, et la difficulté même de l’exercice a donné à Bart Kosinski et à Trespa l’ouverture requise pour s’impliquer directement dans le projet. Bart Kosinski commente : « Même au stade de la première ébauche, le défi était clair. Les façades ventilées devaient conjuguer trois caractéristiques : un décor bois très réaliste, une finition mate assez inhabituelle et plusieurs teintes soigneusement assorties – et clairement prédéfinies par les architectes ».

« S’agissant d’un marché public, il fallait lancer un appel d’offres ouvert à tous les fournisseurs potentiels. Mais à l’évidence, nos panneaux Trespa® Meteon® répondaient au cahier des charges sur toute la ligne – y compris en matière de finition, puisqu’à l’époque, nous étions les seuls sur le marché à proposer le rendu mat spécifié ».

Il ajoute : « En liaison avec les architectes, avec lesquels j’avais été en contact précédemment, j’ai organisé une réunion avec l’entreprise générale, Inenergia à Inworocław, et le conseil municipal de Dopiewo. Dans mon argumentaire, j’ai mobilisé tout mon enthousiasme pour la gamme Trespa® Meteon®, en insistant sur la variété des coloris disponibles et sur le réalisme des décors bois, qui imitent à s’y méprendre le grain et le ramage des différentes essences – sans oublier la disponibilité d’une finition mate et, bien entendu, la résistance et la durabilité de la matière proprement dite. Sur les trois coloris sélectionnés par les architectes, la collection standard incluait NW02 (Elegant Oak) et NW16 (Milano Terra) en version mate. Quant à NW15 (Milano Sabbia), j’étais confiant que nous pourrions passer une commande spéciale en finition mate pour cette référence ».

Bart Kosinski avait une raison particulière de vouloir remporter le marché. Le projet était intéressant en soi et représentait un volume important. Mais surtout, comme lui-même et sa famille habitent à Dąbrówka, un village distant de 5 km à peine, ses enfants étaient appelés à fréquenter le nouvel établissement. Il souligne : « Mes enfants connaissent tous les projets Trespa à Poznań et dans les environs. Je savais qu’ils seraient fiers, le moment venu, de se rendre tous les jours dans un lycée doté de façades ventilées en panneaux Trespa® Meteon® ! ».

Une décision unanime

Dans le cadre d’un projet précédent, Front Architects avaient déjà mis en œuvre des panneaux de façade en stratifié compact HPL (High Pressure Laminate). Mais jusqu’ici, ils n’avaient pas eu recours à la gamme Trespa® Meteon®. Paweł Kobryński explique : « En fait, nous avions découvert le potentiel esthétique des panneaux Trespa® Meteon® bien en amont du projet, et la qualité de diverses réalisations aux quatre coins du monde m’avait impressionné. Mais il nous restait à trouver l’occasion idéale – et c’est le lycée de Dopiewo qui nous l’a fournie ».

Il poursuit : « Ce qui nous a séduit, c’est le côté très ‘vivant’ et sympathique du produit. En parallèle, la résistance et la durabilité des panneaux était un argument de poids. Sachant que les produits Trespa® n’exigent qu’un entretien minimal et se nettoient facilement, nous savions également qu’à long terme, le retour sur investissement serait très positif – voire dépasserait les espérances. Un point supplémentaire mérite une mention : la garantie limitée de 10 ans offerte en standard par Trespa. En Pologne, les hivers sont rigoureux et en été, la chaleur peut être intense. De telles conditions climatiques compromettent la résistance de certains matériaux, et dans un tel contexte, les panneaux Trespa® Meteon® font la différence : leur esthétique à l’épreuve des aléas climatiques est un argument fort ».

Paweł Kobryński enchaîne : « Les avis se sont avérés convergents, puisque le produit a également convaincu l’entreprise générale et la municipalité. Par conséquent, nous avons reçu carte blanche pour concrétiser un choix qui avait été d’emblée le nôtre ».

Au stade final du projet et pour concilier esthétique et enveloppe budgétaire, deux types de façade ont été utilisés en alternance sur les différents bâtiments. Pour les façades ventilées d’un vaste gymnase et pour divers autres éléments de façade, 1 800 m² de panneaux Trespa® Meteon® ont été installés en liaison avec une isolation thermique en laine minérale d’épaisseur 16 cm. Cela a permis de conjuguer un fort impact visuel avec une performance énergétique d’excellent niveau. Le reste des façades a reçu un ETICS (External Thermal Insulation Composite System) en enduit sur isolant dans une finition blanche.

La pose : une opération exigeante menée avec succès

Pour obtenir un effet proche d’un bardage bois traditionnel, Front Architects avait conçu une façade ventilée très inhabituelle, tant par le format des panneaux que par la combinaison des coloris. Chaque panneau, avec une largeur de 300 mm seulement, offre un aspect proche de celui d’un clin. Par ailleurs, la juxtaposition des trois décors bois produit un effet aléatoire qui ne doit rien au hasard. En fait, le plan de calepinage spécifiait la position et la couleur exacte de chaque ‘clin’ : la seule façade principale du gymnase comprend plus de 300 panneaux dont les décors respectifs on été spécifiés à l’unité !

Pour le poseur, Nowoczesne Systemy Fasadowe Sp z o.o., cette façade ventilée bien particulière mettait en œuvre un produit en lui-même familier, comme le précise le directeur, Hubert Urbanek : « À notre niveau, les produits Trespa® n’étaient pas une découverte – nous les avions déjà utilisés pour des projets résidentiels et des bâtiments commerciaux de petite dimension. Nous apprécions en particulier le très large éventail de coloris et de finitions et la résistance des panneaux aux chocs et aux intempéries. Les différents formats proposés sont également avantageux : ils nous donnent une grande liberté pour optimiser la découpe et minimiser les chutes, quel que soit le format des panneaux du projet concerné ».

Hubert Urbanek précise : « Néanmoins, je ne vous cache pas que le lycée de Dopiewo représentait un véritable défi. Nous avions affaire à des interlocuteurs exigeants, mais je dois dire que dans un tel cas, pouvoir s’appuyer sur le meilleur produit du marché est un avantage précieux. La complexité du calepinage était pour le moins inhabituelle, mais sans poser de problème particulier. Nous avons simplement suggéré de modifier légèrement la longueur des panneaux pour minimiser les chutes – et donc optimiser les coûts. Au départ, Paweł Kobryński s’est montré réservé, mais il a rapidement saisi le bien-fondé de la démarche. Entre-temps, il m’a confirmé que cette modification n’altère en rien le rendu global de la façade ».

Hubert Urbanek entre dans les détails : « Nous nous sommes rapidement concentrés sur l’ossature qui, elle, demandait un traitement particulier. Vu l’étroitesse des panneaux et la pose verticale, nous avons dû créer de toutes pièces une solution spécifique. Elle est fondée sur une ossature primaire verticale espacée de 750 mm. Celle-ci a ensuite reçu une ossature secondaire horizontale en profilés d’aluminium à section en oméga. Cette structure nous a permis de respecter les recommandations de Trespa en matière d’espacement des rivets tout en préservant une parfaite symétrie – un point important, puisque les fixations sont visibles. De plus, nous avons pu satisfaire aux exigences de protection incendie requises pour un établissement scolaire ».

Pour l’architecte, la qualité du résultat a justifié tous les efforts. Paweł Kobryński conclut : « La ville avait des attentes fortes sur le plan architectural, et vis-à-vis du poseur, nous nous sommes montrés nous-mêmes très exigeants. Cela étant, nous avons su préserver des relations cordiales et fructueuses à l’égard des uns et des autres. Trespa nous a apporté le soutien requis, le poseur s’est avéré remarquablement compétent, et les responsables municipaux sont ravis du résultat. Mais pour moi, la plus belle récompense a été le grand sourire sur le visage des élèves le jour de l’inauguration ».