Doorzoek volledige site
26 oktober 2015 | JOOS NEVEN

Vectorworks 2016 permet une modélisation organique plus puissante

Les formes organiques en architecture ne sont pas nouvelles. Pourtant, il semblerait que le musée Guggenheim de Bilbao ait donné un nouveau souffle à la modélisation organique en architecture.  Vectorworks était le premier logiciel CAO/BIM au monde permettant la modélisation organique. Aujourd'hui, avec Vectorworks 2016, une nouvelle étape est franchie le Subdivision Modeling.

Le voir pour le croire

Le Subdivision Modeling (ou sub-d) peut être facilement expliqué : vous dessinez des volumes rectangulaires et le logiciel arrondit directement les formes. Si vous extrudez une partie d'un volume anguleux, Vectorworks dessinera la déformation organique correspondante. Comme souvent avec ce type de technologie, vous devez le voir en action pour en saisir le potentiel. C'est pour quoi nous avons intégré une vidéo au bas de cette page. Bien entendu, cette technique de modélisation est parfaitement utilisable dans l'aménagement intérieur ou la conception paysagère - et n'est certainement pas réservée à l'architecture. Mais sa particularité est que les résultats organiques peuvent simplement être intégrés dans un modèle BIM. Vectorworks 2016 est donc unique, à double titre.

 

Comme au cinéma

La technologie a été développée en collaboration avec le studio PIXAR, qui en retire des résultats spectaculaires dans la modélisation de personnages 3D. La géométrie que vous réalisez avec subdivision est "continue": quel que soit le facteur de zoom, vous n'obtenez jamais de facettes, plis ou jointures. L'outil est d'une précision optimale et peut sans problème être utilisé dans tout processus de production - d'une coupe 3D à une impression rapide en 3D en passant par un prototype via CNC ou CAM. Aussi est-il entièrement compatible, sans perte de précision, avec les logiciels de l'univers du développement de produits, comme Rhino 3D ou Solid Works.

GERELATEERDE DOSSIERS