Doorzoek volledige site
19 september 2018 | PHILIPPE SELKE

Beliris a 25 ans et regarde vers l'avenir

SQUARE Brussels Meeting Centre Illustratie | A2RC ARCHITECTS - (c) Marc Detiffe

Les futurs grands projets de Beliris, le maître d’ouvrage fédéral pour Bruxelles, sont connus ! L’extension du métro bruxellois, un pôle de compétences pour le secteur de la construction, le RER-vélo... Ce ne sont là que quelques-uns des projets majeurs que Beliris aura à gérer dans les années à venir. Une marque claire de confiance en ses capacités de maître d’ouvrage. Et un magnifique cadeau pour son 25e anniversaire ! BIM et déconstruction sont également au menu.

 

Ce qui frappe le plus dans le nouvel avenant présenté aujourd'hui, c’est l’attention accrue portée à la mobilité. Beliris retourne ainsi à ses racines. La Direction Infrastructure de Transport a vu le jour il y a 25 ans avec la construction du tunnel Belliard. Les projets de mobilité, avec notamment des initiatives favorisant les transports en commun et la mobilité douce, représentent 39% du nouvel avenant.

 

Déjà 1500 projets !

Depuis sa création en 1993, Beliris a finalisé 1.500 projets pour un montant de plus de €2 milliards. Beliris a ainsi acquis une grande expertise : de la construction de tunnels et du réaménagement d’axes routiers à la rénovation de gares et la création de chemins piétonniers, en passant par la restauration du patrimoine bruxellois, l'amélioration d’institutions culturelles, la revalorisation de quartiers, le réaménagement de parcs… C’est grâce à cette expertise que des projets sans cesse plus nombreux et plus importants sont repris dans les programmes.

 

Regard tourné vers l'avenir

Mais Beliris ne se repose certainement pas sur ses lauriers. Pour mieux servir Bruxelles, Beliris suit de près les derniers développements dans le secteur de la construction : le Building Information Modeling (BIM), une sorte de maquette numérique en 3D, TOTEM le nouvel outil pour améliorer les performances environnementales des bâtiments, le software permettant le contrôle de la qualité sur le chantier, le recours à la technique de déconstruction pour récupérer un maximum de matériaux de construction.

 

Le BIM, une réelle plus-value

La valeur ajoutée du Building Information Modeling, ou BIM, dans l'industrie du bâtiment ou des ouvrages d’arts n'est plus à prouver. En tant que maître d'ouvrage, Beliris a compris les bénéfices des maquettes numériques pour la conception, la construction des ouvrages mais aussi pour leur exploitation et leur entretien.
La création d’une modélisation reste aujourd’hui sporadique mais se veut plus courante à l’avenir. Ce fichier numérique comprenant toute l'information technique de l’ouvrage, toutes les propriétés de chaque composant permet de diminuer les risques techniques et budgétaires et les surprises en phase d’étude et de chantier. Le processus facilite des opérations telles que la gestion des essais. Tous les acteurs d’un projet - constructeur, gestionnaire, spécialistes et utilisateur final - partagent alors la même vision de l’ouvrage et peuvent utiliser le modèle tout au long du cycle de vie de l’ouvrage : (dé-)construction, modifications, agrandissement, réparations, entretien...

 

Déconstruire pour mieux construire

La déconstruction désigne une destruction sélective d’éléments présents sur site en vue de les recycler ou de réutiliser une partie des matériaux. Plus respectueuse du bâti, elle exige un travail plus méticuleux. Contrairement à la démolition générale, la déconstruction réduit la production de déchets et valorise les déchets produits, qui tendent à devenir une nouvelle ressource. Avec elle, c’est toute la filière démolition qui se réoriente vers des méthodes plus durables, à l’heure où les ressources se raréfient.
Aujourd’hui, la déconstruction prend son envol dans le domaine des travaux publics et Beliris s’inscrit dans la démarche en testant prochainement le processus sur des chantiers pilotes et en l’intégrant dans les cahiers des charges travaux.
D’autres mesures de gestion innovante des déchets seront également mises en place : sensibilisation au tri des déchets, création de codes de tri, réflexion sur les contenants, systèmes de valorisation des déchets avec réutilisation de matériaux in situ, sur d’autres chantiers ou par des associations à but non lucratif. En anticipant la gestion des déchets, Beliris veut permettre un gain financier et, surtout, écologique. Le Building Information Modeling (BIM) facilitera aussi ce processus.

 

Des projets plus durables

Un chantier, c’est un impact environnemental considérable tant dans les matériaux utilisés, que dans la gestion des déchets de chantiers et les nuisances sur l’environnement direct. Une bonne conception permet de diminuer cet impact. Beliris a l’ambition de mener diverses actions en ce sens: tri des déchets sur chantier, formation et sensibilisation des collaborateurs et partenaires à la gestion durable d’un chantier, mesures d’économie d’eau, certifications BATEX, mesures d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, mobilité autour du chantier… Beliris s’est aussi lancé dans la création de guides d’utilisation et d’entretien des bâtiments, des ouvrages et des espaces publics pour les gestionnaires. But : faire perdurer les actions durables mises en place.

GERELATEERDE DOSSIERS