Doorzoek volledige site
10 juni 2020 | MICHEL CHARLIER

L'Atelier 2F et la Bibliothèque de Sciences Po (Lille) : une histoire d'amour

La salle de lecture. Illustratie | Atelier 2F
L'espace multimédia. Illustratie | Atelier 2F
Les bureaux. Illustratie | Atelier 2F
L'espace détente. Illustratie | Atelier 2F
Les rayonnages. Illustratie | Atelier 2F
Illustratie | Atelier 2F
Illustratie | Atelier 2F
Illustratie | Atelier 2F

En 2016, les autorités académiques de l'Université de Lille inauguraient la Bibilothèque Universitaire de Sciences Po, la première du genre à être ouverte au public 7 jours sur 7. La conception de la rénovation de ce bâtiment de la fin du 19e reposait entre les mains de l'Atelier 2F. Et la collaboration a été particulièrement appréciée, puisque le bureau d'architectes tournaisien est d'ores et déjà occupé à travailler sur une phase d'extension de la bibilothèque.

 

La Bibliothèque de Sciences Po a, entre autres spécificités, la particularité d'être une des premières bibliothèques universitaires ouvertes au public 7 jours sur 7, ce qui en a immédiatement fait un lieu très fréquenté, dont le succès ne se dément pas.

Travail collaboratif et BIM

« La rénovation a été réalisée en BIM, à la fois dans la phase collaborative de la conception avec le personnel encadrant de la bibliothèque et durant la mise en oeuvre avec les entreprises », expliquent les architectes, Stéphanie François et Bertrand Feys. « C'était la première fois que nous utilisions de manière opérative les lunettes d'immersion VR pour faciliter les échanges sur le développement du projet et sa mise en œuvre en travaux. La mise en œuvre de la corolle du plafond de la grande salle a été facilitée, tant pour sa mise en oeuvre que pour l'intégration des équipements techniques de VMC, par la technologie BIM utilisée couplée à l'utilisation des lunettes. Le BIM, que nous pratiquons depuis 2005, est plus complexe à mettre en œuvre dans le cadre d'une rénovation que pour une construction, mais il est d'autant plus utile pour optimiser l'exploitation de l'espace à transformer, la coordination des différents corps de métier et la maîtrise des coûts et des délais. »

Délais et qualité

Les délais, parlons-en justement... Le chantier a dû être réalisé en 9 mois. Bertrand Feys : « Le budget très contraint a été respecté (1277 € HT/m2), tout en permettant quand même la réalisation d'une rénovation que nous jugeons qualitative, tant en matière architecturale que technique, avec une acoustique très soignée des salles, un confort thermique élevé... Voilà un projet qui correspond tout à fait à nos valeurs : qualité de vie, esthétique, confort et économie. » Un élément de plus qui explique la véritable histoire d'amour qui s'est créée entre les maîtres d'ouvrage - la Région des Hauts-de-France et Sciences Po Lille - et les architectes hennuyers.