Doorzoek volledige site
23 november 2015

SYSTIMBER, nouveau système constructif en bois, remporte la «Houten Kop» 2015

Illustratie | Systimber
Illustratie | Systimber
Illustratie | Systimber
Illustratie | Systimber

Cette année, la « Houten Kop » – le trophée très prisé remis lors du salon Hout & Habitat – a été remporté par Systimber, un nouveau système de construction en bois à base de poutres perforées. La « Houten Kop », qui en est à sa quatrième édition, est remise à un professionnel du bois (un indépendant ou une société du secteur) qui s’est fait remarquer l'année précédente avec un produit innovateur, une technique novatrice, une application originale ou une réalisation inspirante. Le jury a dû faire cette année un choix parmi 50 nominés.

Stabilité de la longueur, étanche et hermétique

La méthode Systimber se compose de poutres en épicéa percées de trous d’un diamètre de 22 mm tous les 150 mm. Les poutres sont livrables de stock et sont fournies sous forme de paquet tout-en-un avec tout l’équipement nécessaire. Les menuisiers peuvent tout de suite se mettre à l’œuvre pour exécuter n’importe quel plan.  Sur le chantier, les poutres sont sciées à mesure et reliées entre elles par 2 ou 3 boulons par poutre. De cette manière, on peut assembler aussi bien des sols, que des parois et des toits. Les boulons servent à maintenir la distance et en même temps, ils compensent le mouvement du bois. Grâce aux boulons, chaque poutre  peut se rétrécir ou se dilater individuellement, tandis que les dimensions totales du panneau du toit, du sol ou de la paroi restent invariables.

Les deux joints flexibles en EPDM intégrés dans chaque poutre permettent que la construction demeure parfaitement étanche et hermétique. Selon les expériences du CTIB (Centre Technique belge de la transformation du Bois et de l’Ameublement), le système constructif Systimber se classe parmi les meilleurs dans le domaine de l’étanchéité à l’eau et à l’air. Pour la tuyauterie électrique, il existe des poutres spéciales munies d’un canal intégré qui peut être fermé au moyen d’une latte détachable. Fermée, « la poutre électrique » a le même aspect que les autres poutres. Les ancrages joints maintiennent les poutres à 15 mm au-dessus du sol en béton. A l’intérieur, les joints sont colmatés avec une bande mousse et l’extérieur, avec un mortier irrétrécissable. 

 

Construction rapide, comme un meccano

La construction d'un bâtiment Systimber est aussi simple qu’un meccano et par conséquent, elle est particulièrement rapide. Toutes les parties et outils nécessaires arrivent au chantier sous forme d'un paquet de construction : les poutres en bois, les boulons, les ancrages pour la liaison des poutres et le sol en béton, un profil Systimber attaché aux scies circulaires combinées qui garantit un trait de scie parfaitement au milieu de deux perforations.

Equipés d’un outillage manuel standard, deux menuisiers peuvent scier et monter 100 m² par jour. Ainsi donc, ils parviennent à monter en une semaine les murs, planchers et toits d’une maison unifamiliale moyenne. Pas besoin de grue. La légèreté et la bonne maniabilité rendent le système particulièrement utile pour des habitations existantes et pour des chantiers qui ne disposent que de fort peu d'espace pour manœuvrer.

 

Pas de finition directe nécessaire

Les poutres en épicéa ont déjà été traitées des deux côtés avec une lasure de couleur blanc laiteux. Après l'installation des équipements utilitaires, la construction peut donc immédiatement être habitée. Plus besoin de finition intérieure avec un enduit ou une peinture. À l'extérieur, toutes sortes d'isolation et de finition de la façade sont possibles, mais ces travaux ne sont pas immédiatement nécessaires et peuvent être remis en fonction du budget.

 

Pavillon témoin à De Pinte

A De Pinte, un pavillon témoin a été construit avec le système de construction Systimber. On peut regarder le montage de ce pavillon sur le site www.systimber.com. La maison témoin est un exemple classique d'architecture minimaliste. Aucune poutre porteuse supplémentaire n’est visible, ni dans le faîte, ni au-dessus des ouvertures des fenêtres. Tant les sols que les cloisons et le toit sont construits avec la méthode Systimber. Dans le pavillon témoin, il fait agréablement frais en été et bien chaud en hiver, et pourtant il n’y a pas d’isolation supplémentaire. L’ambiance intérieure est confortable grâce aux caractéristiques uniques de la construction en bois Systimber.     

GERELATEERDE DOSSIERS

GERELATEERDE ARTIKELS