Doorzoek volledige site
20 september 2017

La plus haute tour d'observation en bois du monde

Illustratie | Studio DFA
Illustratie | Studio DFA
Illustratie | Studio DFA
Illustratie | Studio DFA
Illustratie | Studio DFA

C’est ce qu’a imaginé pour Central Park le bureau d’architecture new-yorkais DFA. Une fois construite, cette tour de 217 mètres de haut sera la tour en bois la plus haute du monde.

 

La tour s’élève du Réservoir Jacqueline Kennedy Onassis, un plan d’eau très pollué et aussi grand que 5 terrains de football, explique le bureau d’architecture. C’est pour cette raison que le plan d’eau est clôturé et inaccessible. La tour héberge un système de filtration destiné à assainir l’eau afin qu’il soit à nouveau possible d’y nager et d’y faire de la voile. De cette manière, elle n’est pas juste une tour. Les pointes situées en haut de la tour servent également de paratonnerre.

Des poutres en bois lamellé-collé

La tour se compose de 2 structures en hélice faites de poutres courbées préfabriquées en bois lamellé-collé qui peuvent être montées sur place en 6 mois. La première partie de la tour (jusque 145 mètres) contient un noyau en acier avec le système de filtration et est fixée à une structure en béton par des tiges métalliques. Entre 115 et 145 mètres les visiteurs empruntent une spirale en acier pour monter. En haut, la construction n’est plus qu’en bois. La trame s’inspire du travail de tressage des indiens Lenape qui vivaient autrefois à Manhattan.

GERELATEERDE DOSSIERS