Doorzoek volledige site
21 oktober 2019 | MICHEL CHARLIER

Une gare passerelle comme vecteur de développement

Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST
Illustratie | Rasmus Hjortshøj - COAST

Au début de l’été, à une trentaine de kilomètres de Copenhague, les chemins de fer danois (DSB et Banedanmark) ont inauguré la nouvelle gare de Køge Nord. Cette gare, imaginée par les bureaux COBE et DISSING+WEITLING Architecture se caractérise par une passerelle spectaculaire et par une conception englobant la gare et le parc avoisinant dans une réflexion de mobilité verte. Elle est également un exemple unique de l’architecture et de l’ingénierie danoises.

 

L’élément phare de cette gare est sa passerelle piétonne de 225 m de long qui surplombe à la fois la nouvelle double ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Copenhague à la ville de Ringsted, une ligne suburbaine existante destiné aux trains de banlieue et l’autoroute Køge Bugt. Une passerelle et une gare dont Calatrava trouverait sans doute la forme trop simple et que Zaha Hadid trouverait trop droite...

Design futuriste dans une zone en mutation

Le design futuriste de la gare et de la passerelle s’inscrit parfaitement dans cette zone en pleine mutation. La passerelle va renforcer la croissance et le développement de la région de Køge dans les années à venir, déclare Dan Stubbergaard, architecte et fondateur de COBE : « Avec Dissing+Weitling, nous avons conçu un point de repère pour le développement que connaît actuellement la ville de Køge. Un développement fondé sur l’innovation, l’esprit pionnier et une vision audacieuse incarnée par la passerelle et les installations connexes. La passerelle représente également un nouvel attrait architectural pour la région. Ce serpent en acier long et spectaculaire s’étend au-dessus des lignes de chemin de fer et offre aux utilisateurs une magnifique vue panoramique sur les alentours. La gare de Køge Nord veut aussi être le pilier d’un plan de vision plus large pour Køge et sa région, qui souhaite attirer de la main-d’œuvre qualifiée et créer des options de transport optimales, écologiques et durables. Nous espérons et sommes fermement convaincus que Køge Nord Station y contribuera. »

Jouer sur le contraste entre bois et aluminium

L’architecture de la gare et sa conception technique favorisent une ‘bonne expérience de voyage’. Les circulations à l’intérieur de la passerelle sont conçues pour offrir à la fois une vue dégagée vers le nord et de plus petites ouvertures dans les panneaux de bois intérieurs vers le sud. Des espaces d’arrêt et de pause sont également prévus.

« Les gens passent beaucoup de temps en transit », continueDan Stubbergaard. « C’est la raison pour laquelle nous avons cherché à donner à la passerelle une qualité allant au-delà de l’aspect purement fonctionnel et pratique. L’espace intérieur est recouvert de lattes de bois qui renforcent la chaleur du lieu en cas de transit et d’attente. C’est tout simplement un espace accueillant et invitant, contrairement à ce que l’on voit souvent dans les gares routières ou ferroviaires. Nous avons également voulu jouer sur le contraste entre un espace intérieur chaud et l’extérieur en aluminium lisse et plutôt froid. »

Banedanmark a opté pour une approche audacieuse et visionnaire, à la fois lors de l’annonce du concours et lors du choix du projet gagnant. « Le résultat est une véritable balise architecturale, capable de renforcer l’image de la région et de démontrer les capacités des architectes et des ingénieurs danois, conclut Jesper B. Henriksen, architecte et partenaire chez DISSING + WEITLING architecture. « La passerelle a un ‘potentiel de carte postale’, mais l’essentiel réside dans l’influence positive qu’elle va avoir sur la vie quotidienne de nombreuses personnes. »