Doorzoek volledige site
26 mei 2014

Pont pédestre sur l'Our, à Burg-Reuland (association momentanée Michaelis-Weinand)

Illustratie | Bureau d'études Weinand
Illustratie | Bureau d'architecture Michaelis
Illustratie | Bureau d'études Weinand

Les fondations d'un ancien pont de chemin de fer ont constitué le point de départ d'une passerelle piétonne devant franchir l'Our pour compléter un Ravel d'une longueur totale de 120 km situé à la frontière entre la Belgique et l'Allemagne. Ces fondations existantes en pierre ont été surélevées et adaptées afin de recevoir un pont arc réalisé en bois lamellé collé GL28.

L'arc surbaissé est sous-tendu par deux tirants. Sa portée est de 35 m et sa flèche mesure 0,95 m. Sa section monolithique forme un U qui est constitué de plusieurs éléments en bois lamellé collé. Ces éléments ont été collés ensemble en atelier pour former trois pièces de montage principales.

Un bardage horizontal en mélèze protège la structure portante en bois lamellé collé des intempéries. Des lattes en bois massif de section 8 cm x 1.5 cm sont espacées de 2 cm et suivent la courbure longitudinale de l'arc. L'ensemble souligne ainsi de façon élégante l'allure et surtout la courbure du pont. Ce type de bardage ne nécessite aucun entretien.

 

Note : Cet article est paru précédemment dans la revue architrave, dans la rubrique "Les cahiers du bois". Cette rubrique, soutenue par Hout Info Bois, est consacrée à la présentation de structures remarquables en bois.