Doorzoek volledige site
16 april 2019

La brique comme terrain de jeu

L'école Merlijn à Tongres Illustratie | Fédération Belge de la Brique
L'école Merlijn à Tongres Illustratie | Fédération Belge de la Brique

Most things look better when you put them in a circle. Tel a été le point de départ de LOW architecten dans la conception de la nouvelle école Merlijn à Tongres. Le résultat en est une volumétrie adaptée à l’expérimentation par l’enfant, qui évolue du stade de bambin à celui d'adolescent.

 

La nouvelle école Merlijn est située dans un site verdoyant de Tongres, caractérisé par la présence de divers volumes indépendants. Tant fonctionnellement que formellement, l’école représente un maillon important avec les équipements collectifs existants aux alentours (crèche, académie, infrastructures sportives, …). La situation centrale y contribue fortement ainsi que la forme arrondie faisant référence à un pavillon dans un parc, organisant et structurant l’espace extérieur, sans le privatiser ou le marquer de son emprise.

D’un environnement protégé à l’ouverture sur le monde

La volumétrie spécifique du bâtiment trouve son origine dans l’organisation spatiale et l’expérience de l’enfant, passant du stade de bambin à celui d'adolescent. Des étapes de la vie qui requièrent différentes approches.

Même si la nouvelle école se perçoit comme un ensemble, on distingue tout de même deux zones. Tout d’abord, pour les petits, une zone protégée, fermée, et entourée par les classes des maternelles. Ensuite, en allant à l’école primaire, les enfants arrivent dans un volume parallélépipédique, plus formel, qui réfère à un vaste monde qu’ils découvriront durant leur scolarité.

La forme du bâtiment fait que l’école se fond dans son environnement. Le bâtiment circulaire sur un niveau forme le cœur du nouveau campus verdoyant, tandis que le bâtiment sur deux niveaux, dédié à l’école primaire, s’intègre au bâti existant avoisinant.

Les façades extérieures sont réalisées en briques de parement moulées main de teinte gris clair. Du côté intérieur, c’est une brique étirée de teinte blanche qui a été utilisée. Au-dessus des portes, dans les couloirs, elles sont maçonnées de façon à laisser les perforations libres et satisfaire ainsi aux exigences acoustiques.

Le couloir de forme circulaire est en réalité un espace extérieur : il n’est pas chauffé mais il est protégé du vent et des intempéries. Ce mur entre l’intérieur et l’extérieur est conçu comme un mur creux (mur portant, isolation et parement en briques étirées). Le parement en briques présente l’avantage que le mur ne nécessite pas d’entretien. Les couloirs sont volontairement clairs pour y amener autant de lumière que possible.

 

Dans le dernier numéro en date du magazine Terre cuite et construction, vous découvrirez de nombreuses autres réalisations dans lesquelles créativité et envie d'entreprendre vont de pair afin d'amener des projets à leur plus haut niveau. Avec leur volume, leurs briqueteries atypiques ou la combinaison des deux, ces raalisations illustrent une nouvelle fois les innombrables possibilités architecturales offertes par la brique.

GERELATEERDE DOSSIERS