Doorzoek volledige site
26 oktober 2017

A Salzinnes, une MRS avec résidence-services selon le concept passif

Illustratie | AAU
Illustratie | Cenergie
Illustratie | Cenergie
Modèle de simulations dynamiques Illustratie | Cenergie
Résultats des simulations dynamiques - bureaux Illustratie | Cenergie
Etude de concept énergétique et choix des techniques - résultats Illustratie | Cenergie

Pour sa future MRS et sa résidence-services à Salzinnes (devant remplacer l'actuel Home d'Harscamp d'ici 2020), le CPAS de Namur avait fixé dès le départ des objectifs de performances énergétiques ambitieux. Lors du concours, AAU et Cenergie ont développé un projet permettant de limiter au maximum les besoins de chauffage et de refroidissement, se basant sur l’approche globale de la Maison Passive. Les besoins en énergie primaire s’en trouvent ainsi également grandement diminués.

 

Le projet consiste d’une part en une MRS de 6.100m², répartie sur 3 niveaux. Le rez-de-chaussée semi-enterré comprend les locaux administratifs, les locaux du personnel, les locaux communs (accueil, salle à manger, espace polyvalent…), la cuisine et les espaces techniques. Les 102 chambres des résidents sont réparties sur les deux niveaux supérieurs. Ces niveaux comprennent également des espaces de séjours communs et des locaux dédiés au personnel et aux utilities.

L’autre partie du projet est consacrée à la Résidence-services, qui comprend 20 logements, dans un bâtiment indépendant de 6 niveaux.  

 

Mission de Cenergie

Pour ce projet, Cenergie fournit son expertise en matière de performances énergétiques et environnementales, via des simulations PHPP et des simulations dynamiques permettant de vérifier le niveau de confort atteint, de même que via l’évaluation de l’impact environnemental des matériaux choisis et la gestion des eaux de pluie sur le site. L’enveloppe du bâtiment est fortement isolée (U ≤ 0,12 W/m²/K, triple vitrage et châssis passifs) et un haut niveau d’étanchéité à l’air est visé (n50 ≤ 0,6 vol/h). La ventilation hygiénique est assurée par des groupes de ventilation double flux avec échangeurs de chaleur à plaques placés sur les toits des bâtiments.

Le confort thermique d’été est assuré de manière passive dans les chambres de la MRS et les appartements de la résidence-services par la limitation des charges solaires (stores extérieurs motorisés) et des charges internes (éclairage performant : 2W/m².100lux en moyenne, régulation sur base de la lumière du jour, détection de présence). La grande inertie du bâtiment, laissée un maximum accessible, permet aussi d’aplanir les pics de température dans l’ensemble du bâtiment. Les mêmes mesures de limitation des charges sont prévues au rez-de-chaussée de la MRS. En complément, les locaux du personnel à ce niveau bénéficieront de top cooling et la salle à manger commune sera équipée d’un système de plafonds froids, de manière à garantir un confort optimal aux résidents en cas de canicule, comme le prévoit la règlementation.

La mission de Cenergie pour ce projet comprend aussi les études techniques HVAC et sanitaires. Sur base des besoins en chauffage et en ECS, une chaudière au gaz à condensation et une installation de cogénération également au gaz sont prévues dans les locaux techniques de la MRS. La résidence-services est connectée à la production centralisée de la MRS via un réseau de distribution enterré. Une sous-station alimente les appartements en eau chaude via une boucle combilus. La production d’ECS se fait par appartement via des petits échangeurs de chaleur locaux pour un confort d’utilisation optimal.