Doorzoek volledige site
26 november 2014 | KEVIN MOENS

700 tonnes de CO2 par an en moins sur le site du Cinquantenaire grâce à la cogénération

Le site du Cinquantenaire regroupe plusieurs bâtiments historiques, chauffés à partir d'une chaufferie centrale. La consommation énergétique annuelle de cet énorme complexe est élevée (16 GWh), ce qui entraîne une facture annuelle d'environ 750 000 € HTVA. La chaufferie, équipée de chaudières au gaz naturel, vient d’être complétée par une installation de cogénération qui permettra aux musées concernés de réduire leur facture énergétique, tout en réduisant les émissions de CO2 d'environ 700 tonnes/an.

Un partenariat « win-win »

Ce projet est le résultat d'une collaboration fructueuse entre la Régie des Bâtiments, les musées du Cinquantenaire et Sibelga, où chaque partenaire ressort gagnant.  La Régie des Bâtiments et les musées concernés ont mis à disposition les locaux nécessaires à Sibelga pour son installation. De son côté, Sibelga, gestionnaire du réseau de distribution d'électricité à Bruxelles, a dimensionné et financé l’installation de cogénération. À l’issue d’une procédure de marché public, l’ensemble des travaux ont été confiés à Cofely Services, qui assure également l'exploitation (obligation de garantir un rendement optimal) et l'entretien pour une durée de 10 ans. Sibelga prend en charge la consommation de gaz et suit au quotidien les performances de l’installation. Elle reste propriétaire de l'installation et de l'énergie électrique produite.

L'énergie thermique produite est injectée dans le système de chauffage des bâtiments et couvre environ 50 % des besoins. Les musées du Cinquantenaire achètent cette énergie à un prix inférieur au prix de production par la chaufferie existante (système de chauffage classique).

 

Avantage pour les musées concernés et la Régie des Bâtiments

L'installation de cogénération génère une économie annuelle d'environ 80 000 € HTVA sur la facture énergétique, et ce pour une durée de 10 ans, soit une réduction d’environ 10% sur la facture totale pour le chauffage, sans frais ni investissement supplémentaires pour la Régie des Bâtiments ou les musées concernés.

Pendant toute sa durée, le contrat conclu avec Sibelga (et ce quelle que soit l’évolution du prix de l’énergie) prévoit que la chaleur fournie par la cogénération sera toujours meilleur marché que celle produite par la chaufferie du complexe.

 

Avantage pour Sibelga

Sibelga est propriétaire de l'électricité produite, qu’elle réinjecte sur son réseau de distribution pour compenser partiellement les pertes sur ce réseau. Elle valorise également la chaleur produite, dont elle fait bénéficier son partenaire à des conditions avantageuses. Elle bénéficie enfin de soutiens régionaux sous la forme de certificats verts, octroyés pour les émissions de CO2 évitées.

La durée de fourniture prévue au contrat (10 ans) correspond à la durée d'amortissement de l'installation et à la période pendant laquelle les soutiens régionaux sont attribués via le mécanisme des certificats verts.

 

Des travaux ingénieux dans des bâtiments classés

La mise en place de l’installation de cogénération a été ardue pour Sibelga et Cofely Services, étant donné l’interdiction de toucher à la structure du bâtiment classé qui l’héberge. Ensemble, ils ont imaginé des solutions permettant de poser les conduites et les câbles, de raccorder l’installation au réseau électrique, d’amener l’air de ventilation et de combustion, d’évacuer les gaz d’échappement, etc. tout en préservant ce patrimoine.

Les travaux ont débuté en août 2013 et ont duré environ 8 mois. L’installation a ainsi pu commencer à fonctionner au début de la nouvelle saison de chauffe, début octobre 2014.

GERELATEERDE DOSSIERS