Doorzoek volledige site
08 september 2017 | PHILIPPE SELKE

Le cluster ecobuild.brussels fête ces 10 ans

Tivoli Green City, lot 1 (ADRIANA)

L’évolution du cluster ecobuild.brussels en 10 ans reflète le dynamisme de la construction durable à Bruxelles, un secteur qui a réussi à s’adapter à de nombreux changements (une législation plus exigeante, des labellisations multiples, la résurgence de méthodes du passé, une ultra information des maîtres d’ouvrages et une énergie toujours plus durable), et qui aujourd’hui se prépare à répondre à de nouvelles tendances (économie circulaire, digitalisation, bien-être de l’utilisateur final,…).

 

Le cluster ecobuild.brussels fête ce jeudi 7 septembre son 10e anniversaire. Il a choisi un site exemplaire de la construction d’avenir, le chantier Tivoli Green City, pour célébrer l’événement. Ecobuild.brussels compte 182 membres et 30 partenaires. Ceux-ci représentent 9.537 emplois à Bruxelles pour un chiffre d’affaire annuel dans le monde de près de 2,5 milliards €. En 2016, cela a donné lieu à 1700 collaborations entre membres.

 

Un cluster utile

Pour Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie et de l’Emploi, « Depuis un certain temps, on constate que le secteur de la Construction est de plus en plus innovant. Et le cluster ecobuild.brussels contribue à créer un terreau favorable pour faire évoluer la construction, un secteur que beaucoup pensent classique, mais qui évolue beaucoup sur le plan technique. Les entrepreneurs misent bien évidemment sur ces innovations. Et une des missions d’ecobuild.brussels est de contribuer à cette dynamique en soutenant ses membres, de plus en plus nombreux, et en les mettant en contact.»

«Une des clés de la réussite du cluster est certainement lié à sa gouvernance. Le cluster des membres par les membres est participatif et coopératif : il se développe au travers de dispositifs animés par des membres, au travers d’une organisation présidée par un membre et son développement est assuré par des groupes de travail associant staff opérationnel, membres du Conseil d’Administration et membres.» explique Olivier Barré, Président du cluster ecobuild.brussels.

 

De la PEB à l'économie circulaire

En 10 ans, le cluster ecobuild.brussels s’est attelé la création du réseau et à la performance énergétique des bâtiments neufs (PEB). Celle-ci étant maintenant bien ancrée dans les exigences réglementaires actuelles, ecobuild.brussels s’attaque à un autre défi de taille, le développement de l’économie circulaire dans la construction. Ce nouveau système économique d’échange et de production qui vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement permettra, tout en développant le bien-être des individus, d’atteindre les ambitions de la Région bruxelloise à l’horizon 2020.

Pour Céline Fremault, Ministre du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, chargée du Logement, de la Qualité de Vie, de l’Environnement et de l'Energie, «Le secteur de la construction est consommateur de ressources, produit une grande quantité de déchets et présente 84 % du stock de matière de la région. Cette quantité importante de matière représente autant d’opportunités environnementales qu’économiques dans un milieu urbain qui concentrera 2/3 de la population mondiale en 2050. »

 

Objectif rénovation

«La rénovation du bâti existant est un défi majeur à Bruxelles. Nous sommes en zone urbaine où il reste très peu de terrain non construit et où près de 75% des bâtiments datent d’avant 1981. Pour les maîtres d’ouvrages une des préoccupations majeures est de trouver l’entreprise de confiance qui peut gérer leur chantier de rénovation de A à Z. Le cluster mets en relation ces futurs bâtisseurs avec des groupements d’artisans qui possèdent l’expertise nécessaire et qui ont l’habitude de travailler ensemble.» explique Emmanuel Malfeyt, Coordinateur du cluster ecobuild.brussels.