Doorzoek volledige site
17 juni 2019 | WOUTER POLSPOEL

Maisons flottantes et de construction circulaire : l'avenir ?

Illustratie | Finch Floating Homes
Illustratie | Finch Floating Homes
Illustratie | Finch Floating Homes
Illustratie | Finch Floating Homes
Illustratie | Finch Floating Homes

La construction circulaire est tout à fait possible sur l'eau. La société Finch Floating Homes en a fait son activité principale et imagine un avenir rempli de maisons flottantes et construites selon le modèle circulaire. La start up néerlandaise teste actuellement un prototype aux Philippines. « Les habitants y sont souvent confrontés aux inondations et les terres arides disponibles sont rares. Notre maison flottante, composée de matériaux recyclés et renouvelables, peut apporter une réponse parfaite à ces problèmes », explique-t-on chez Finch Floating Homes.

 

Finch Floating Homes a été créé dans le but de mener une recherche et de développer des maisons sûres et financièrement abordables dans les deltas des fleuves. Il s’agit d’un projet particulier mené par la société Finch Buildings, qui conçoit et développe des bâtiments modulaires en bois adaptables à l’environnement et aux circonstances. Durabilité, santé, cycles fermés et haute qualité constituent les points de départ de ces projets.

Finch Floating Homes se compose de Pieter Ham, qui a fait de ce projet son sujet de doctorat, de l'architecte Jurrian Knijtijzer et de l'ingénieur Joran van Schaik. Petra Heijmans, Tika Meijer, Bodisco Massink et Jesse Luttik complètent l’équipe et apportent une valeur ajoutée non négligeable avec leur expérience en développement durable et en adaptation au climat.

Des projets aux Philippines

Depuis 2015, Finch Floating Homes effectue des recherches aux Philippines. La start-up pense que vivre dans des maisons flottantes et amphibies représente l'avenir. « Avec nos partenaires néerlandais et philippins - l'Université de technologie de Delft, Finch Buildings et les communes de Bulacan et Hagonoy -, nous essayons d'appliquer nos connaissances sur les maisons flottantes pour créer et diffuser des solutions innovantes et durables », déclare Pieter Ham, ingénieur et l'un des moteurs de la start-up. « Nous nous concentrons actuellement sur les Philippines, mais nos maisons flottantes pourraient être une solution pour de nombreux autres pays confrontés à des problèmes similaires. À l'automne 2018, nous avons achevé avec succès la construction de notre premier prototype à Macabebe, dans la province de Pampanga, aux Philippines. Depuis plusieurs mois, une famille philippine vit dans cette maison flottante afin de la tester. La maison est équipée d’instruments de mesure qui surveillent le comportement et la stabilité de la maison flottante dans différentes circonstances et vérifient également le climat intérieur, spécialement conçu pour supporter un climat tropical. La maison sera testée pendant quelques mois encore puis les résultats seront utilisés pour affiner et optimiser la conception. »

« Nous nous concentrons actuellement sur les Philippines, mais nos maisons flottantes pourraient être une solution pour de nombreux autres pays confrontés à des problèmes similaires. »


« Le besoin de maisons flottantes ne fera qu'augmenter. Dans de nombreuses régions de deltas en Asie du Sud-Est, y compris la baie de Manille aux Philippines, la qualité du logement est médiocre et les habitants y vivent presque quotidiennement des inondations causées par une combinaison de marées, de fortes précipitations et d'affaissements, le problème étant aggravé par le changement climatique. La demande de logements sûrs et financièrement abordables est immense, mais les terres arides disponibles sont rares et l'augmentation de la population renforce encore le problème. Une solution est d'apprendre à vivre avec l'eau. En utilisant des matériaux locaux bon marchés et une (pré)fabrication locale, des économies d'échelle peuvent être rapidement réalisées. Sur cette base, un processus de co-conception et l'application de connaissances techniques dernier cri ont abouti à ces Finch Floating Homes, bon marché et à mettre directement en œuvre sur place. Le gros avantage est que les maisons flottantes ne sont pas exposées aux inondations quotidiennes et deviennent un endroit sec et sûr où les personnes peuvent vivre sans risque. »

500 millions de personnes

« Une maison flottante n'est pas un concept nouveau, des exemples existent dans les deltas du monde entier. Cependant, la valeur ajoutée de Finch Floating Homes réside dans le fait de rendre abordable et accessible un mode de vie sûr et durable. La conception de ces maisons est le résultat de recherches et d’ingénierie combinées aux connaissances et aux besoins locaux. Les méthodes de construction locales traditionnelles en Asie du Sud-Est sont très similaires aux méthodes modernes de construction durable. Le concept d’architecture flottante devient accessible à un nouveau et très large groupe cible et avec la possibilité d'être exportée vers d’autres deltas urbanisés dans le monde, où vivent actuellement plus de 500 millions de personnes. Au fur et à mesure que les deltas deviennent plus fragiles et vulnérables aux effets du changement climatique, y compris les inondations, la maison flottante peut être la solution pour un énorme marché mondial. »

Des tonneaux en plastique et du bois

« Les Pays-Bas ont acquis une énorme expertise dans le domaine de l'architecture flottante. Les maisons flottantes typiquement hollandaises sont principalement constituées de caissons ouverts, en béton. Ce type de construction fonctionne bien aux Pays-Bas, mais ne correspond pas au contexte de pays tels que les Philippines. Faute de moyens de transport adéquats et en raison de la nécessité de lourds appareillages, il est impossible de transporter et d'installer ces lourdes structures en béton. C'est pourquoi la conception des Finch Floating Homes consiste en de plus petits éléments de construction, pouvant être préfabriqués localement. L'avantage est dès lors que tous les composants peuvent être construits dans un environnement sec et protégé, ce qui garantit la qualité du produit. Un autre avantage important de la préfabrication est la modularité des éléments. »

La fondation flottante est composée de tonneaux en plastique recyclé combinés à une construction en matériaux renouvelables, principalement en bois. La maison elle-même est composée principalement de bois. Les ouvertures intelligentes dans les façades et le toit apportent au bâtiment lumière du jour et ventilation naturelle. De plus, les rives de toiture situées au-dessus des ouvertures protègent le bâtiment des rayons directs du soleil et des fortes précipitations. Toutes les ouvertures et les rives peuvent être fermées pour créer un bâtiment hermétique contre les vents violents des typhons. La conception étant composée de modules préfabriqués, la fondation flottante peut facilement être étendue à huit bâtiments au maximum. En connectant plusieurs plateformes, on peut donc créer un quartier entier flottant.


Un quartier de 50 habitations

C'est à cela que travaille Finch Floating Homes. « En collaboration avec la commune de Hagonoy, la prochaine étape sera franchie à l'automne 2019 : développer un quartier flottant de cinquante maisons. Finch Floating Homes étudie également les possibilités d'étendre l'initiative à d'autres projets et de renforcer davantage l'organisation avec des moyens financiers et humains », conclut Pieter Ham.