Doorzoek volledige site
09 september 2021

BC architects et Civic architects choisis pour le nouveau pôle artistique Manchester à Molenbeek

Illustratie | sau-msi.brussels - BC architects and studies
Illustratie | sau-msi.brussels - BC architects and studies
Illustratie | sau-msi.brussels - BC architects and studies
Illustratie | sau-msi.brussels - BC architects and studies
Illustratie | sau-msi.brussels - BC architects and studies
La façade actuelle. Illustratie | sau-msi.brussels - Reporters

Le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, sur proposition de la Société d’Aménagement Urbain (SAU) et en concertation avec le SPRB Direction Facilities, urban.brussels et le Maître architecte régional, a désigné l’association momentanée pilotée par le bureau BC Architects pour la conception du projet de revitalisation/redéveloppement en pôle artistique et créatif des bâtiments situés aux 13-15 et 17-19 rue de Manchester à Molenbeek-Saint-Jean. BC Architects & Studies s'est associé au bureau Civic Architects et s'est entouré des bureaux d'études BAS (stabilité) et Cenergie (techniques spéciales et PEB), de l'Atelier Arne Deruyter (architecte-paysagiste), de Callebaut Architecten (expertise en restauration et patrimoine), d'Abesco (coordination sécurité et santé) et d'Architecture Workroom Brussels (mission de participation citoyenne).

 

Ces bâtiments situés à proximité du canal appartiennent à la Régie foncière de la Région de Bruxelles-Capitale (SPRB Direction Facilities) et font l’objet d’une occupation temporaire dans l’attente de la finalisation de leur reconversion. Ils accueilleront à terme des équipements productifs de type culturel, artistique et créatif ainsi que des infrastructures et des équipements connexes (locaux administratifs, salle polyvalente, résidences d’artistes…). 

Le choix du projet lauréat

Gilles Delforge, directeur de la SAU, explique que « le choix d’implanter un tel projet dans ce quartier cadre parfaitement avec le contexte général local de la rue de Manchester. Ce nouveau pôle de création culturelle et artistique côtoiera en effet d’autres institutions culturelles telles que Charleroi Danse et Cinemaximiliaan. Le projet de l’équipe pluridisciplinaire réunie par BC Architects est celui qui répondait le mieux aux critères d’attribution du marché. BC Architects a proposé une approche à la fois respectueuse des bâtiments existants les plus intéressants du site et innovante dans sa manière de les relier entre eux tout en les reconnectant avec la rue de Manchester et en créant un espace public en toiture. La SAU se réjouit de jouer à nouveau ici son rôle d’assemblier du développement territorial bruxellois, en charge de la réalisation de grands projets d’aménagement urbain et d’équipements publics d’envergure régionale, culturels, sportifs, de sécurité… »

L'avis des architectes

Quant à Wesley Degreef, co-fondateur de BC Architects, il précise que « l’ensemble de la rue de Manchester est destiné à devenir un pôle important de production culturelle, artistique et créative à Bruxelles. La clé pour atteindre cette ambition est de prendre en compte le fait que la base est déjà existante, et ce à tous les niveaux : l’écosystème social et culturel du quartier, le patrimoine industriel et la riche histoire qui y est associée, la présence d’acteurs comme Recyclart ou Decoratelier, ainsi que les structures et les matériaux existants sur le site. Une partie de ces qualités doivent simplement être conservées, certaines doivent être révélées, d’autres doivent avoir la possibilité de prospérer grâce à des interventions ciblées. L’énorme potentiel de l’existant forme la base de notre vision sur l’avenir de ce site. Notre proposition n’est pas un produit fini, mais un concept ouvert et évolutif. L'accent est mis sur des principes de travail concrets et des hypothèses qui guident la conception, sans définir l'image. Sur la base d'un processus de participation fortement balisé avec un focus sur le 'faire', notre volonté est de travailler avec l’ensemble des partenaires en vue de créer un environnement de vie et de travail attrayant, accessible, robuste et respectueux du climat. »

 

Le budget pour ce projet d’envergure régionale s’élève à près de 14 millions €, financés par la Région dans le cadre du Contrat de Rénovation urbaine 'Heyvaert - Poincaré' et par Beliris. La SAU prévoit de déposer la demande de permis d’urbanisme en mars 2022 et d’entamer les travaux en septembre 2023. Agissant comme maître d’ouvrage délégué pour ce projet, elle assurera le suivi des chantiers jusqu’à réception des ouvrages.