Doorzoek volledige site
20 oktober 2017 | FILIP VAN DER ELST

A Anvers, un nouvel hôpital ancré dans le tissu urbain

Illustratie | © VK Architects & Engineers

Le Ziekenhuis Netwerk Antwerpen (ZNA) construit depuis la mi-2016 un nouveau centre hospitalier à Anvers, qui se veut "une référence dans la ville".  VK Studio et le bureau d'architecture Robbrecht & Daem en ont dessiné les plans. L’architecture étonnante des façades avec la mosaïque de verre confère une forte personnalité extérieure et fait de cet hôpital un véritable point de repère dans la ligne d’horizon d’Anvers. Le ZNA Cadix doit être prêt en 2020.

 

Un nouveau centre hospitalier doit optimiser l’offre de soins du ZNA (het Ziekenhuis Netwerk Antwerpen). Pour les équipes de projet participantes au concours d’architecture, il ne s’agissait pas uniquement de proposer un concept mais également de choisir un site. L’équipe gagnante Kairos – VK – Robbrecht & Daem – Bladt Building Engineering – Omgeving a proposé un lieu central dans un environnement verdoyant, entre Park Spoor Noord, les docks et le centre de la ville.

 

Ancrage urbain

Beaucoup d’attention a été apportée à l’interaction du projet  avec l’environnement. Le trafic motorisé est banni du site et envoyé en sous-sol, y compris les ambulances et le transport logistique. Un boulevard des soins public, fonctionnant comme une place pour les piétons et les cyclistes, ancre l’hôpital dans le tissu urbain, avec des initiatives commerciales et la réception de l’hôpital au rez-de-chaussée.

L’hôpital proprement dit commence au niveau -1, à l’exception des urgences et de la logistique situés au -1 et de la réception située au rez-de-chaussée. La répartition des services est faite sur base des services critiques (imagerie médicale, blocs opératoires, soins intensifs, centre pour brûlés) et non critiques (hôpital de jour, mère et enfant, gériatrie). Le boulevard des soins est étendu au niveau +3 par un restaurant et une terrasse – une zone abritée en plein air offre un beau panorama sur la ville.

Les unités traditionnelles d’infirmerie suivent ensuite du niveau +8 au niveau +11. Elles sont surélevées par rapport à l’agitation de la ville mais offre de larges vues sur la ville, le parc et les docks – un élément important favorisant un environnement guérisseur.

 

Circulations optimisées

ne empreinte faible et limite les distances à parcourir entre les services. En même temps, la circulation verticale est considérablement développée avec des ascenseurs séparés pour les services médicaux prioritaires, le transport des lits et la logistique. De plus, grâce à des matrices de relations, les services les plus importants ont été placés les uns à côté des autres, ce qui minimise l’utilisation des ascenseurs.