Doorzoek volledige site
08 februari 2017

Bealstone, la révolution du granito

Bealstone, c'est plus que le « granito » revisité pour des intérieurs tendances et personnalisés. Il laisse surtout libre cours la créativité et à la fantaisie. En quelques mots : un revêtement qui offre des résultats parfaitement originaux. A découvrir à Batibouw, palais 6, stand 313.

 

À l’origine, le « granito/terrazzo », issu d’Italie, est un revêtement à base d’extraits de marbre. Le Bealstone permet nettement plus de choix par l’ajout de diverses matières dans sa composition de base : du métal, des billes de verre, des tessons de bouteilles, des grains de café, … la liste n’est pas exhaustive. Comme la plupart des produits de BEAL, les architectes et designers peuvent laisser parler leur créativité et leurs propositions sont régulièrement étudiées. Les combinaisons sont donc riches et permettent une personnalisation à tous les étages. Qui fait de Bealstone ce que certains nomment, à juste titre d’ailleurs, « un revêtement façon caméléon ».


A côté de son caractère exclusif, l’atout du Bealstone, c’est d’être un revêtement dur et sans joints qui offre un aspect continu en fonction du support. Ses propriétés trouvent leurs origines dans l’expertise que BEAL International, concepteur du Mortex, possède en matière de développement des mortiers, bétons et résines. Le savoir-faire de la société en matière de revêtements spécifiques a permis de développer une gamme décorative à destinations multiples.


L'application du Bealstone

Le Bealstone revisite de façon contemporaine les bétons de style « granito/terrazzo », fortement répandus dans les années 20 grâce au mouvement Art Déco, et revenus à la mode dans les années 60. Il est idéal pour la restauration des anciens revêtements type granito de ces périodes.
Comme il peut être appliqué sur de nombreux supports (béton, chape, carrelage, MDF, multiplex…) en intérieur comme en extérieur, cet enduit minéral ne se limite pas qu’aux sols. Il est par exemple possible de le travailler en vertical. Ce qui fait du Bealstone un matériau parfaitement utilisable dans la confection de tablettes et mobilier, par exemple… Ou encore dans des projets bien plus originaux, puisque BEAL travaille et investit dans un nouveau concept de réalisation d’objet en Bealstone.

En pratique le revêtement est appliqué sous forme d’une fine couche ajustable à partir de 2 mm, dont l’épaisseur est principalement imposée par les agrégats choisis, et peut recouvrir un carrelage existant. La finition est réalisée par un ponçage à sec ou à l’eau.

 

Un matériau responsable et durable

Comme tous les produits BEAL, le Bealstone répond aux trois enjeux principaux du développement durable : l’économie, le social et l’environnement.

  • L'économie : Le mélange étant préparé sur chantier, les excédents éventuels sont toujours réutilisables pour d’autres projets et/ou d’autres types d’applications. Vu qu’il peut se baser sur des choix d’agrégats locaux, le Bealstone engendre des coûts de transports solidement revus à la baisse.
  • Le social :  La nature même du Bealstone, ainsi que les possibilités de formations « in situ » à sa manipulation, favorisent la mise à l’emploi de main d’oeuvre locale.
  • L’environnement : Le Bealstone permet de recouvrir et/ou de réparer des surfaces existantes. Cette réutilisation d’anciennes surfaces crée donc moins de déchets qui si on devait recréer de nouvelles surfaces.