Doorzoek volledige site
26 maart 2020

Un bon éclairage est essentiel pour le télétravail

Illustratie | © Arne Jennard

Puisque nous sommes quasiment tous confinés chez nous depuis un certain temps pour surmonter la crise du coronavirus, de nombreux employés travaillent donc désormais à temps plein à la maison. Dormir, travailler, manger et se détendre dans le même espace n'est pas toujours facile. Un bon éclairage est donc essentiel pour traverser cette période de télétravail intensif. Après tout, il détermine en grande partie la productivité et contribue à un environnement de travail agréable. Quelle quantité de lumière devrait-il y avoir et quel type d'éclairage est le plus adapté ? Les professionnels de l'éclairage de chez kreon donnent leurs conseils pour un lieu de travail optimal à la maison.

L'éclairage au travail affecte la concentration, la santé, l'humeur et la motivation. Un mauvais éclairage au bureau est l'une des plaintes les plus fréquentes au niveau mondial, et ce n'est pas différent lorsque vous travaillez à domicile. Trop peu ou trop de lumière provoque des maux de tête, de la fatigue et des yeux larmoyants ou fatigués. « Le bon éclairage a un impact majeur sur la perception des espaces, mais aussi sur l'atmosphère et la capacité à effectuer efficacement certaines tâches. Le salon sert à se détendre, alors que dans la cuisine il faut assez de lumière pour cuisiner. Dans la pièce dans laquelle nous télétravaillons, des besoins spécifiques s'appliquent également. Avec le bon éclairage lorsque l’on travaille à domicile, nous nous sentons en meilleure santé, plus heureux et plus concentrés », explique Daan Van Den Branden, Light Consultant chez kreon.

Une interaction de trois facteurs importants

Le bon éclairage va au-delà du placement de quelques lampes dans l'espace de travail. A savoir, la température de la couleur de la lumière, la luminosité souhaitée et le type de lumière doivent être pris en compte pour travailler de manière efficace et agréable. 

La température de couleur utilisée à l'intérieur peut varier de 2000K à environ 6500K. Plus la température de couleur est élevée, plus la lumière est froide. « À 1200K, nous parlons de lumière chaude ou d’une température de la couleur d'une bougie. À 5600K, nous parlons de lumière froide, ce qui équivaut à la lumière du jour. La lumière chaude autour de 2700K est généralement utilisée à la maison et est confortable et apaisante. Cependant, elle n’est pas idéale pour être productif, car cela crée de trop grands contrastes dans la pièce et les yeux doivent énormément travailler. Dans un espace de travail, il est préférable de placer un éclairage avec des températures de couleur plus élevées (3000 - 4000K) ou une lumière blanche froide (plus de 5000K). Un deuxième facteur important est l'intensité lumineuse, qui est exprimée en Lux et montre quelle surface peut atteindre la lumière. La luminosité minimale pour un travail de bureau est d'environ 500. Si la luminosité est trop faible, elle peut fatiguer les yeux et conduire à moins de concentration et de productivité. Il est également préférable d'éclairer un espace de bureau avec le type de lumière le plus uniforme possible sans trop de contraste de lumière, d'ombre ou de reflets », explique Daan Van Den Branden de chez kreon.

Autant de lumière naturelle que possible

Les fenêtres ne servent pas uniquement à offrir une vue extérieure, elles sont également une source de lumière naturelle dans la maison. Plusieurs études ont prouvé que la lumière du jour contribue grandement à la productivité et à la satisfaction des employés au bureau et à domicile. Elle régule notre horloge biologique et contrôle inconsciemment divers processus internes. « À la maison, choisissez un espace de travail avec autant de lumière naturelle que possible et un système d'éclairage de haute qualité qui prend en charge cette lumière », explique Daan Van Den Branden.

 

GERELATEERDE DOSSIERS