Doorzoek volledige site
07 januari 2020 | ARCHITECTURA.BE

2019 : 10 projets sous la loupe

La Sucrerie (Wavre), un bâtiment qui se veut polyvalent et pas uniquement centre culturel. Illustratie | Georges De Kinder
La Maison de la Culture de la Province de Namur, baptisée le Delta, a été rénovée et agrandie. Illustratie | Province de Namur / Delta
Le Musée de Folklore de Mouscron a lui aussi été rénové et étendu. Illustratie | Maxime Delvaux
Le tout nouveau Centre Perex (Daussoulx), pour une gestion high-tech en temps réel des infrastructures routières et fluviales. Illustratie | Atelier de l'Arbre d'Or sa
Tivoli GreenCity (Laeken), le projet d’écoquartier le plus ambitieux mené à son terme par citydev.brussels. Illustratie | Marc Detiffe
Le programme mixte de The One a pour objectif de redévelopper le quartier européen de Bruxelles. Illustratie | Philippe van Gelooven
Le chai du Vignoble du Château de Bousval surprend par sa conception. Illustratie | Serge Brison
L’Université de Liège a inauguré sa nouvelle Clinique Vétérinaire Universitaire passive. Illustratie | Utku Pekli
Brigade 1, un bâtiment passif destiné à accueillir les garde-forestiers de la Forêt de Soignes. Illustratie | Bernard Boccara
A Louvain-la-Neuve, une nouvelle piste d'athlétisme indoor destinée aux entraînements de l'élite sportive de la FWB. Illustratie | Daniel Techy

En 2019, les bureaux d'architectes et d'études ainsi que tous les professionnels de la construction ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour concevoir, développer, rénover, faire sortir de terre et livrer des bâtiments tant dans le domaine privé que public, d'envergure ou résolument modestes, d'habitation, de commerce ou mixtes. Chaque semaine, vous avez pu découvrir un ou plusieurs de ces projets sur architectura.be. De manière totalement subjective et assumée, nous mettons, en ce début 2020, 10 de ces projets en avant. Des projets emblématiques et attendus, ou au contraire discrets et surprenants.

 

Parmi ces 10 projets, 7 sont situés en Wallonie et 3 à Bruxelles ou en région bruxelloise. 7 d'entre eux sont des bâtiments totalement neufs et 3 ont fait la part belle à une rénovation en profondeur. Tous sont en tout cas le signe de la créativité des bureaux et de la bonne santé architecturale en Belgique francophone.

Delta, un centre culturel revivifié

Ne dites plus ‘Maison de la Culture de la Province de Namur’, mais bien Delta. Un bâtiment au confluent de la Meuse et de la Sambre récemment rénové et agrandi par Philippe Samyn et partners architectes et ingénieurs, pour le compte de Cœur de Ville, une émanation du groupe Thomas & Piron. Du bâtiment moderniste imaginé par Victor Bourgeois et inauguré en 1964, seul le squelette a été conservé. Le projet rénové fait passer la superficie de l’édifice de 4500 m2 à 6000 m2, multipliant notamment le nombre de salles de spectacle par 3. Viennent s'y ajouter 3 niveaux d'exposition, 1 foyer avec hall, un jardin-terrasse panoramique, 3 studios d'enregistrement et de répétition, 3 salles pour les animations et les formations, 1 centre de documentation, 2 résidences d'artistes, des bureaux, un restaurant-brasserie et des commerces.

La Sucrerie, un tout nouveau hall polyvalent

Le 9 novembre 2019, après quasiment 3 années de travaux, La Sucrerie a été inaugurée à Wavre sur le site d’une ancienne friche industrielle. Le lieu ne veut pas être (re)connu comme un centre culturel, mais comme un bâtiment polyvalent aux multiples possibilités. Tant les architectes qui l’ont conçu – A.D.E. Architectes et Montois Partners Architects – que le maître d’ouvrage – la Régie Communale Autonome – ont voulu que ce nouvel espace événementiel puisse également servir de lieu de rencontres, d’événements d’entreprise, de foires ou de salons. Le tout dans un bâtiment passif atteignant et dépassant même les critères PEB édictés par la Région Wallonne.

Un nouvel écrin pour le Musée de Folklore de Mouscron

L'équipe formée par V+, Projectiles, Taktyk, Greisch, Daidalos Peutz et Bureau Bouwtechniek s’est chargée de la rénovation et de l’extension du Musée de Folklore, un musée qui occupe une place importante dans le dynamisme culturel de Mouscron. Ce projet se singularise par l'installation du programme dans un bâtiment neuf et autonome en cœur d'îlot, permettant d'engager sa reconfiguration urbanistique et paysagère, alors que l’objectif de départ était de permettre au musée d'assurer ses fonctions premières dans un bâtiment datant de 1885 qui n'était adapté ni à la conservation des œuvres, ni à la mise en valeur du patrimoine, ni aux différentes missions muséales, ni aux normes actuelles de sécurité.

Le Centre Perex adapté aux exigences modernes

Tout automobiliste connaît le Centre Perex, qui propose régulièrement de précieuses informations routières. Le nouveau bâtiment bénéficie de technologies de haut niveau, ce qui permettra notamment de gérer, à partir du même endroit et en temps réel, l’ensemble des infrastructures du réseau (auto)routier et des voies hydrauliques, avec comme priorités davantage de sécurité routière, l’amélioration de la mobilité et une meilleure information des usagers. L'Atelier de l'Arbre d'Or et Altiplan Architects ont, avec le bureau d'études Greisch, été à la barre de ce projet sans équivalent.

L’écoquartier Tivoli GreenCity, marque de fabrique de citydev.brussels

Tivoli GreenCity est le projet d’éco-quartier le plus ambitieux mené à son terme par citydev.brussels en Région de Bruxelles-Capitale. Déjà récompensé par plusieurs prix (Publica Award, Prix belge de l’Energie et de l’Environnement, RES Awards, Règles d’Or de l’Urbanisme…), ce nouveau quartier durable s’est installé sur une ancienne friche industrielle à Laeken. L’ensemble du projet a été conçu par l’association momentanée ADRIANA (CerauAtelier 55AtlanteYY architecture et Eole) avec le bureau d'études Boydens.

The One, pour redévelopper le quartier européen de Bruxelles

Le bâtiment The One, conçu par B2Ai, est un programme mixte offrant +/- 30 000 m² de surfaces de bureau, 97 unités de logements (pour un total de 9.000 m²) et 900 m² de commerces. Situé à l'angle de la rue de la Loi et de la chaussée d'Etterbeek, le bâtiment s’inscrit dans la logique du redéveloppement du quartier européen et s’intègre dans le tissu urbain en créant un environnement de qualité et en assurant une organisation cohérente et dynamique de l’espace public.

Un grand cru architectural pour le vignoble de Bousval

Le propriétaire du Vignoble du château de Bousval souhaitait un chai durable. Charly Wittock, du bureau d’architecture AWAA, lui a proposé un grand cru architectural avec ce bâtiment en bois CLT qui s’intègre au mieux dans le paysage. Un projet dans lequel on trouve du bois un peu partout et dont la structure du bâtiment est calquée sur le trajet accompli par le vin depuis l’arrivée du raisin jusqu’à la mise en bouteilles. 

L’ULiège se dote d’une clinique vétérinaire passive

L’Université de Liège a commencé à s’installer dans sa nouvelle Clinique Vétérinaire Universitaire, conçue par le bureau Syntaxe en collaboration avec artau architectures. Le projet consistait en la construction d’une clinique pour animaux de compagnie, en remplacement des installations actuelles, devenues obsolètes. Cette clinique doit en outre permettre à l’Université de Liège d’assurer sa mission pédagogique, de répondre à l’ensemble des fonctions attendues d’une clinique vétérinaire principalement dédiée aux petits animaux, d’être fonctionnelle, de maîtriser et anticiper, pour les 25 ans à venir, les aspects liés à la bio-contamination ainsi que leur potentielle évolution normative, et d’évoluer dans le temps pour permettre son adaptation aux nouvelles pratiques. 

Brigade 1, un bâtiment passif en bois en pleine forêt

Brigade 1 est un nouveau bâtiment destiné à accueillir la brigade de gardes forestiers de la Forêt de Soignes. Passif et en bois, il a été conçu par le bureau B612associates pour le maître d'ouvrage IBGE - Bruxelles Environnement. L’objectif était d’intégrer harmonieusement le bâtiment dans son environnement, dans le respect du site – classé au patrimoine mondial de l’UNESCO - qui l’accueille.

A Louvain-la-Neuve, on prend soin des athlètes de haut niveau

Inauguré à la mi-mai 2019, ce qui était à l’origine un centre sportif complet est devenu une ‘simple’ piste d'athlétisme indoor destinée aux entraînements de l'élite sportive en FWB. Le budget a été revu deux fois à la baisse et la "folie des grandeurs" du départ a fait place à un projet aux dimensions plus "modestes". Deux bâtiments - un dojo fédéral et une piscine olympique - devraient encore être réalisés non loin de ce complexe. Le centre sportif a été conçu par l’Atelier d’Architecture de Genval en collaboration avec l’agence française Chabanne.