Doorzoek volledige site
18 december 2019

Comment obtenir un bardage de couleur grise homogène ?

Projet du menuisier Cédric Callewaert Illustratie | © Cédric Callewaert

Le phénomène de grisaillement du bois se produit lorsque ce dernier n’a pas reçu de traitement de finition. Le grisaillement est le fruit de l’action conjuguée de l’oxydation du bois par les rayons ultraviolets et du lessivage par la pluie.

 

Toute portion de bardage qui ne serait pas exposée de la même manière à ces deux facteurs présentera rapidement une couleur différente allant de la couleur initiale et naturelle du bois à la couleur gris argenté si caractéristique. Etant donné qu’une façade comporte souvent des zones d’ombre (comme sous une corniche, autour des fenêtres ou sous les seuils de fenêtre), un grisaillement homogène est pratiquement utopique.

Saturateurs

Afin de pallier ce problème d’hétérogénéité, il existe toutefois sur le marché des saturateurs de couleur grise, sorte d’huile non filmogène, à appliquer au pinceau ou à la brosse en une ou deux couches (selon le niveau de gris recherché) avant ou après la pose du bardage. Ce type de produit confère au bois une couleur homogène artificielle grise. Par la suite, il n’est plus nécessaire d’appliquer une nouvelle couche de saturateur. Ainsi, les zones exposées grisailleront naturellement au fil du temps alors que les zones plus protégées conserveront leur couleur grise artificielle. Le résultat final sera donc un bardage de couleur grise et homogène.

Source : Hout Info Bois dans HoutBedrijf - novembre 2019