Doorzoek volledige site
10 maart 2016

Habitations NZEB avec éléments de toit L-Ments de Recticel Insulation

Illustratie | Tom Linster
Illustratie | Tom Linster
Illustratie | Tom Linster
Illustratie | Tom Linster
Illustratie | Tom Linster

Afin de satisfaire aux exigences d’une habitation quasi neutre en énergie (appelée BEN en Flandre) sans pour autant en augmenter le coût, le monde de la construction est à la recherche de nouveaux produits et solutions innovantes. Après plus de deux ans de R&D, le spécialiste en isolation Recticel Insulation a mis au point L-Ments, un nouveau système de toit autoportant et isolant. Le fabricant est persuadé de tenir là une solution d’avenir qui fera oublier les inconvénients des éléments de toit actuels.

Recticel Insulation était conscient de l’importance accordée au coût d’une habitation. Dans le calcul effectué pour y parvenir, ce n’est pas tant le coût des produits qui oriente le choix vers un système d’isolation mais la rapidité et la facilité avec lesquelles il peut être placé. Raison pour laquelle a été envisagé pendant un temps un système de toiture préfabriquée à charnières comme on en trouve fréquemment aux Pays-Bas. Cette idée a finalement été abandonnée pour faire place à un tout autre système qui est aussi rapide à mettre en œuvre, tout en présentant de nombreux avantages par rapport aux éléments de toit bien connus.

 

Une âme en PIR et des raidisseurs en bois

La grande différence entre L-Ments et les éléments de toit traditionnels tient du fait que l’isolant n’est pas encaissonné dans un cadre en bois. Le cœur de l’élément est une plaque en PIR. Y sont intégrés deux raidisseurs en bois de 45 mm de large et 120 mm de long, séparés de 600 mm, tandis que des contre-lattes en bois par mètre de longueur assurent l’autoportance du panneau. Le fait que les éléments en bois soient intégrés dans la mousse PIR fait que l’on obtient un élément extrêmement compact et léger, présentant une structure particulièrement résistante. Avantage supplémentaire : aucun pont thermique.

Les deux faces de l’élément sont pourvues d’un revêtement multicouche kraft-alu qui protège l’isolant et optimalise la valeur d’isolation. Côté intérieur, le revêtement fonctionne comme pare-vapeur. Cette face est également marquée de manière à faciliter la fixation de la finition intérieure.

 

Sans finition intérieure

« De nombreux couvreurs craignent de salir ou d’endommager la finition intérieure lors du placement », explique Geert Dekyvere. « Tandis que le client pense avoir un plafond bien fini, il doit souvent déchanter à cause des salissures ou dégâts occasionnés lors du placement, ce qui entraîne des discussions !  Notre système permet par ailleurs de prévoir un vide pour les conduites, là où les éléments classiques obligent à penser à tout dès le placement si l’on veut installer un système d’éclairage ou un autre dispositif. »

La face supérieure de l’élément est également pourvue d’un écran de sous-toiture Rectivent pour un placement plus rapide et une résistance maximale à la pluie. Les recouvrements de l’écran sont autocollants, avec une meilleure étanchéité à la clé. Les contre-lattes en bois sont déjà fixées au panneau, ce qui procure également un gain de temps appréciable lors du placement. En bref, un éléments de toit 5 en 1 !

 

Projet à Bruges incluant rénovation et construction neuve

« Nous avons présenté le système pour la première fois l’an dernier à Batibouw et, depuis lors, l’intérêt n’a cessé de grandir », raconte Geert. « À Bruges a été réalisé un beau projet, dans lequel 260m2 d’éléments L-Ments de 145 mm ont été utilisés. L’intérêt de ce projet vient du fait qu’il combine rénovation et construction neuve, ce qui en fait un belle référence. »

Pendant les travaux, le produit s’est révélé également très intéressant à utiliser pour la rénovation car, même si la structure et le lattage existants ne sont pas des meilleurs, on peut malgré tout obtenir un beau toit. L’écran de sous-toiture peut être partiellement détaché de l’isolation, rendant les raccords aux gouttières et à la façade plus faciles à réaliser.

« Le couvreur avait choisi ce produit parce qu’il est ouvert aux nouveautés et aime être confronté à de nouveaux défis. Une fois le chantier terminé, il s’est montré enthousiaste en raison des différences qu’il a pu constater par rapport aux éléments de toit traditionnels. Les éléments L-Ments sont très légers et faciles à adapter sur le chantier. La livraison d’éléments sur-mesure est intéressante en théorie, mais la pratique montre en effet qu’ils doivent quand même souvent être adaptés sur place. Il s’est aussi montré soulagé de ne pas devoir craindre de salir le revêtement intérieur. Et, bien sûr, la vitesse de placement n’est pas passée inaperçue. »

 

Éléments d’avenir

Recticel Insulation croit très fort dans cette innovation et va en poursuivre le développement.

« Les entreprises de construction clé-sur-porte et les sociétés de logement constituent un beau marché potentiel parce que ce système leur permet de donner un toit bien isolé à de très nombreux logements, et ce rapidement et pour un coût raisonnable », conclut Geert Dekyvere. « Cela demande un changement de mentalité et ne se passera pas du jour au lendemain, mais regardons ce qui s’est passé avec notre toiture sarking Powerroof … Quand elle a été lancée en 2006, le marché était plutôt circonspect. Et voyez combien sont placées aujourd’hui. Bref, nous attendons énormément de L-Ments et sommes d’ailleurs en train de développer une application spéciale pour mesurer aisément les toits et commander les éléments adéquats. »