Doorzoek volledige site
16 november 2016

Premier panneau isolant en mousse résolique pour façades ventilées

Kingspan Insulation annonce le lancement prochain de son nouveau panneau isolant en mousse résolique Kooltherm® K115, destiné aux façades ventilées. Grâce à sa valeur lambda record de 0,018 W/m⋅K, cette version perfectionnée du Kooltherm® K15 devient le panneau isolant pour bardage le plus fin du monde.

L’isolant Kingspan Kooltherm® K115 se présente sous la forme d’un panneau rigide dont l’épaisseur va de 40 à 120 mm. Il est doté d’un pare-pluie noir intégré. Au-delà de sa fonction technique, ce dernier garantit une esthétique irréprochable, y compris sur les façades à joints ouverts.

 

Des performances thermiques inédites sur le marché

Avec un coefficient lambda de 0,018 W/m.K seulement, le panneau Kingspan Kooltherm® K115 distance largement les isolants traditionnels. Par rapport à la laine de roche, le différentiel de performance est de l’ordre de 30 à 40 %. Il en résulte plusieurs avantages très concrets.

 

Des parois extérieures plus minces

La mise en oeuvre d’une Isolation Thermique par l’Extérieur haute performance engendre classiquement une augmentation très forte de l’épaisseur des murs.

Au niveau des ouvertures, cela se traduit par un ‘effet meurtière’ : la réduction des apports de lumière naturelle au sein du volume habitable crée une impression d’enfermement peu agréable pour les occupants. L’utilisation du panneau Kooltherm® K115 permet un gain important de lumière naturelle, grâce à des murs moins épais, et préserve ainsi la sensation de bien-être.

Par ailleurs, à périmètre constant, la diminution de l’épaisseur des murs extérieurs rendue possible par une isolation thermique avec des panneaux Kingspan Kooltherm® K115 augmente de façon significative la surface habitable, en particulier dans les immeubles de plusieurs étages. Ainsi, pour une construction de six étages dont l’emprise au sol est de 300 m², le gain total est de l’ordre de 60 m², une valeur très importante pour les professionnels du bâtiment, qu’il s’agisse d’immeubles résidentiels ou à vocation tertiaires (bureaux, notamment).

Sur le plan esthétique également, l’amincissement des murs offre une liberté architecturale remarquable, tout en diminuant le retrait des ouvertures par rapport au bardage. La façade devient ainsi plus harmonieuse et permet un niveau de détails sensiblement plus important. L’amincissement de l’enveloppe isolante offre également un avantage pratique au stade de la pose, qui se traduit par une économie très sensible. La faible épaisseur du panneau Kingspan Kooltherm® K115 permet en effet d’utiliser des équerres de fixation nettement plus courtes, et donc moins onéreuses.

 

Sécurité et efficacité à long terme

En plus de sa valeur lambda record, le panneau en mousse résolique Kooltherm® K115 marque également des points sur le plan de la performance thermique en conditions réelles d’utilisation. En tant que panneau rigide, Kooltherm® K115 est notamment insensible aux phénomènes d’affaissement et de tassement.

Or dans la pratique et sur la durée, ceux-ci affectent souvent les isolants fibreux, et en particulier la laine minérale en rouleau. Par ailleurs, lorsque la laine minérale est soumise aux effets du vent sur la façade et à la ventilation sous le bardage, sa perméabilité intrinsèque à l’air, due à sa structure fibreuse, diminue sensiblement la performance thermique réelle de la façade.

 

Respect de l’environnement

La mousse résolique est obtenue à partir de la bakélite, l’un des plus anciens polymères synthétiques, développé il y a plus de 100 ans. La bakélite se distingue notamment par sa durabilité, qui a fait de nombreux produits en bakélite – les téléphones, entre autres – des objets cultes. Elle offre, de plus, une bonne capacité de recyclage au terme de son cycle de vie.

Mais c’est surtout par son implication industrielle dans le développement durable que Kingspan Insulation se distingue : les panneaux Kooltherm® K115 seront produits dès le printemps 2017 dans une usine ultramoderne située à Tiel, aux Pays-Bas. Grâce à un management environnemental intégré, le site de production a obtenu la certification environnementale ISO 14001. Sur un plan plus général et à l’échelon du groupe, 30 % des implantations de Kingspan à travers le monde peuvent se prévaloir d’un bilan carbone neutre. L’entreprise couvre presque 50 % de ses besoins énergétiques à partir de sources renouvelables – avec l’objectif d’augmenter encore cette proportion.

Enfin, le très bon comportement au feu de la mousse résolique Kooltherm® est sans commune mesure avec la réaction au feu des panneaux isolants conventionnels PUR ou PIR.

 

‘Coeur sans fibre’ et impact sur le confort de pose

À la différence des isolants conventionnels en laine minérale, le panneau Kingspan Kooltherm® K115 en mousse résolique ne contient aucune fibre. Au-delà de la manipulation aisée des panneaux sur chantier, grâce leur faible poids, l’absence de fibres évite les problèmes d’irritation de la peau et des yeux.

Le lancement de Kooltherm® K115 marque le coup d’envoi d’une campagne d’envergure prévue pour durer un an. Avec pour objectif ambitieux de faire profiter l’ensemble de la gamme Kooltherm® de cette nouvelle valeur lambda tout à fait exceptionnelle sur le marché. Par-là, Kingspan Insulation réaffirme son leadership technologique dans le secteur de l’isolation thermique.

GERELATEERDE DOSSIERS