Doorzoek volledige site
30 januari 2017

Derbiskin, le couteau suisse des membranes étanches à l'air

Sébastien Cruyt

Le fabricant belge de membranes d’étanchéité Derbigum fait son apparition sur le marché de l’étanchéité à l’air avec le lancement, lors de Batibouw 2017, de la membrane Derbiskin, une étanchéité à l’air Cradle-to-Cradle.

 

Derbiskin, un cocon naturel pour l’étanchéité à l’air

Quand la crise énergétique est apparue, c’était clair pour tout le monde… il fallait isoler davantage. Mais, une meilleure isolation révéla un nouveau problème : la dégradation de la qualité de l’air à l’intérieur du bâtiment. Une meilleure ventilation devait donc être prévue, sans que les efforts sur le plan de l’isolation, et donc de la chaleur, ne soient perdus. Grâce au développement d’échangeurs de chaleur de qualité permettant de réchauffer l’air froid aspiré de l’extérieur avec l’air chaud de l’intérieur, une bonne ventilation de base ne posait plus de problème. Du moins si le bâtiment était rendu étanche à l’air de manière correcte.

 

Derbigum est incontestablement un leader en matière de durabilité et de qualité pour l’étanchéité. Il était donc naturel d’étendre ses compétences et ses connaissances à l’étanchéité à l’air.

Sébastien Cruyt, architecte – Bureau d’architecture Synergy International

 

Avec son expérience, forte de quelques décennies dans l’étanchéité, Derbigum fait maintenant son entrée dans le domaine de l’étanchéité à l’air avec le lancement de la membrane étanche à l’air, Derbiskin. Le fabricant belge ne s’y est pas lancé à la légère, ses nombreux chantiers d’essais à travers le pays, avec différents applicateurs et en collaboration avec le bureau d’architecture Synergy International, en sont la preuve. Sébastien Cruyt, architecte au bureau Synergy International témoigne : « Le nombre de produits pour rendre un bâtiment étanche à l’air peut, pour certains projets, causer de très nombreuses erreurs de pose. C’est pourquoi, il était très important pour nous de pouvoir utiliser une feuille de haute qualité qui pouvait être posée facilement. Avec le Derbiskin, Derbigum nous offre la solution parfaite. De plus, la capacité d’auto réparation est un atout majeur, pas seulement pendant la pose mais aussi pendant les années ultérieures. »

 

Multifonctionnel mais simple

Derbigum développe des solutions simples pour les applicateurs. Derbiskin est, en effet, tellement multifonctionnel qu’il peut être appliqué partout dans le bâtiment, peu importe le type de support. Finie la multitude de tapes et de feuilles qui peuvent, oui ou non, être utilisés dans tel ou tel cas ou sur tel ou tel support. La membrane autocollante et étanche à l’air peut être parfaitement coupée sur mesure. Elle permet de rendre un bâtiment étanche jusque dans le moindre petit coin, qu’importe le type de support, ou la complexité de la finition (mur simple ou détail difficile).

 

Certifié Cradle-to-Cradle et auto-réparateur

Basé sur la même technologie que la membrane végétale Derbipure, le Derbiskin est également à base végétale. Il est entièrement recyclable et certifié Cradle-to-Cradle. Une bien belle plus-value pour qui veut réellement bâtir de manière écologique. En outre, Derbigum – fort des technologies développées dans les membranes de toiture - a réussi à rendre la membrane plus résistante et auto réparatrice. Cela signifie que la membrane bouche elle-même les petites perforations éventuelles (ex. agrafes ou clous). Cette caractéristique est exceptionnelle, elle évite au placeur beaucoup de réparations et par conséquent, lui fait gagner beaucoup de temps.


En tenant purement compte du prix de la membrane, le Derbiskin se situe parmi les membranes d’étanchéité à l’air les plus onéreuses. Pourtant, si l’on intègre le coût des accessoires nécessaires pour l’application des produits concurrents comme les tapes, pièces de raccord, etc., Derbiskin est tout à fait compétitif. En effet, sa simplicité d’application (il ne faut qu’un seul produit), sa multifonctionnalité sur tous les supports et la réduction des erreurs de pose rendent le Derbiskin encore plus performant, et donc plus concurrentiel.


Philip Vangheel de la société Vangheel était l’un des applicateurs dans un projet d’essai. « La simplicité du produit était fantastique, plus de chipotage avec 36 différentes sortes de membranes ou de tapes. La marge d’erreur sur le chantier a été réduite à zéro. Et, grâce à l’excellente auto-adhérence du produit, j’ai même pu laisser un homme seul faire la pose et mettre mes autres ouvriers au travail à d’autres endroits sur le chantier. Un grand gain de temps quand on fait le compte. »