Doorzoek volledige site
03 april 2019 | PHILIPPE SELKE

A lire : Penser la qualité. La ville résiliente et sensible

A l'heure où il s'agit de densifier les centres urbains, alors que poussent un peu partout de nouveaux (éco)quartiers, il est pertinent de se pencher sur ce qui fait la qualité de ces lieux de vie aux yeux des habitants. C'est ce qu'on fait une série d'auteurs sous la direction de deux chercheuses, respectivement en urbanisme et en psychologie sociale et environnementale. Publié par Mardaga dans la collection "Architecture", Penser la Qualité est disponible depuis fin janvier. 

 

Après une première partie consacrée à une approche conceptuelle de la qualité, on entre dans le vif du sujet avec des éléments comme les effets positifs des environnements naturels, la santé urbaine, la "marchabilité" et la qualité innovante, approche critique de la qualité technique. Suivent 4 interviews : Thierry Paquot, François Duconseille, Luc Schuiten et Enric Pol. 

 

Quatrième de couverture

Les projets d’aménagement, d’éco-quartiers ou de rénovation urbaine ambitionnent une qualité urbaine, architecturale et paysagère, une qualité de vie. La qualité est associée à la réussite future du quartier, en termes performatifs, de formes urbaines et d’appropriation. Or les démarches opérationnelles se réduisent souvent à des process ou à des indicateurs urbains essentiellement quantitatifs qui ne permettent pas d’aborder la qualité perçue, ressentie des espaces aménagés.

Pour faire face à cet impensé urbain, les chercheurs issus de différentes disciplines, experts et artistes invités dans cet ouvrage apportent un regard critique sur cette qualité et en proposent une appréhension plus qualitative. Urbanistes, psychologues, philosophes, architectes, géographes et historiens offrent une réflexion qui nourrit une conceptualisation de la qualité dont l’ambition est de mieux comprendre les enjeux qualitatifs à prendre en compte en amont des projets urbains. Conceptualiser la qualité urbaine permet d’énoncer une pensée urbaine à la croisée des dimensions spatiales et sensibles et d’interroger l’essence sensible des lieux habités.

 

Penser la qualité. la ville résiliente et sensible, Mardaga, 248 pages, 27,90 euros

 

GERELATEERDE DOSSIERS