Doorzoek volledige site
19 februari 2020

Nouveautés et verre teinté pour Profel à Batibouw

ALU Stratolo Illustratie | Sarah Coenen
ALU Stratolo Illustratie | Sarah Coenen
ALU Stratolo Illustratie | Profel
ALU Stratolo Illustratie | Profel
Illustratie | Profel
Illustratie | Profel + Artglas

Profel, leader du marché belge des portes et fenêtres, présentera quelques nouveautés à Batibouw, dont un nouveau châssis levant-coulissant présentant un facteur d’isolation thermique élevé, un vitrage révolutionnaire qui laisse entrer la lumière naturelle mais bloque la chaleur estivale, mais aussi une nouvelle ligne de panneaux modernes en verre au plomb pour les portes extérieures, en collaboration avec l’artiste/artisan John Dierickx d’Artglas.

 

Nouveau châssis levant-coulissant 

Les châssis levants-coulissants laissent pénétrer beaucoup de lumière naturelle et créent un sentiment d'ouverture entre l'intérieur et la terrasse ou le jardin. Outre les châssis levants-coulissants déjà présents dans la gamme, Profel introduit le nouveau modèle FUGOSLIDE (qui se lève, coulisse et s'abaisse). Profel a amélioré considérablement les performances de ses châssis. La rupture thermique a été élargie afin d’améliorer le facteur d'isolation thermique, tandis qu'un profilé en labyrinthe adapté et un joint d’étanchéité double garantissent une meilleure étanchéité au vent et à l’eau. Autre nouveauté, le châssis et le vantail se trouvent sur le même plan. Résultat : une intégration plus facile et l'ajout facilité de moustiquaires, ou de coulisses pour volets et écrans solaires.

Double vitrage à double effet 

Aujourd'hui, alors que nos habitations sont mieux isolées, le risque d'excès de chaleur guette. Afin d'éviter autant que possible un coûteux système de climatisation, les écrans solaires mais aussi les vitrages spéciaux jouissent d'un intérêt croissant. Avec Extreme, Profel lance un nouveau vitrage doté d'un revêtement sélectif. La couche argentée triple permet de garder la chaleur à l'extérieur lors des chaudes journées d'été tout en améliorant l'apport de lumière naturelle par rapport aux anciens vitrages solaires. Résultat : transmission de la lumière de 60 % et facteur solaire (valeur G) de 27 %. D'autre part, l'innovant revêtement limite les pertes de chaleur par le vitrage. De cette manière, les châssis constituent de moins en moins le point faible de l'enveloppe des bâtiments en matière d'isolation. Avec un coefficient de transmission de chaleur équivalent à Uw=1,0 W/m²K, Extreme offre une excellente isolation thermique. Extreme est disponible en vitrage double ou triple, au choix.

Valeur d'isolation thermique améliorée 

L'une des innovations les plus remarquables de ces dernières années chez Profel est Stratolo, le châssis rétro au look épuré du châssis métallique au look indistriel d'autrefois, en aluminium de haute qualité. À Batibouw, Profel présentera une nouvelle version de ce modèle, pour laquelle le facteur d'isolation thermique du châssis triple vitrage a encore été amélioré (Uw jusque 1.09 W/m²K). Notez que le châssis est livré de série avec un double vitrage présentant déjà un excellent facteur d'isolation thermique de Uw=1.39 W/m²K. Le vantail Stratolo est parfaitement intégré dans le châssis mince Recto 80 . Les fins côtés biseautés et le vitrage typique de STRATOLO en font le produit idéal des conceptions rétro subtiles et sobres à la fois. STRATOLO convient également pour des habitations à consommation d'énergie quasiment nulle. Le triple vitrage permet par ailleurs de garder le vent, l'eau et la poussière à l'extérieur tout en offrant une excellente isolation acoustique.

Du PVC au look d'aluminium, à l'intérieur comme à l'extérieur

Autre développement unique de Profel : le PVC offrant le look de l'aluminium. Outre les différentes imitations bois (structure nervurée), vous pouvez désormais également opter pour une structure brute à l'intérieur comme à l'extérieur du châssis. Il devient ainsi quasiment impossible de distinguer un châssis en PVC d'un châssis en aluminium. Si vous optez pour des châssis plus foncés, l’élégant profilé noir teinté dans la masse vous garantit une transition invisible entre l’intérieur et l’extérieur. Résultat ? Le châssis forme un ensemble épuré et harmonieux, y compris quand il est ouvert.

Le film grainé mat, disponible en noir, dans différentes nuances de gris ou en blanc, ne se décolore pas et est antistatique. Il n'attire donc pas les saletés ni la poussière. Le châssis est par ailleurs facile d'entretien.

Un nouveau souffle pour le verre teinté

Le verre au plomb (verre teinté) est une technique séculaire, mais résolument dans l’air du temps. Tout le monde connaît les panneaux classiques et hauts en couleur qui agrémentent les églises, les maisons de maître Art nouveau et les palais. Mais la mise en œuvre est de plus en plus orientée vers les portes, des fenêtres, des cloisons de séparation, aussi les plafonds dans les habitations d’exceptions. Profel et Artglas (fabricant de verre au plomb) ont décidé d’unir leurs forces.

« Le verre au plomb s’inscrit tout à fait dans la tendance de la personnalisation de l’architecture et de l’architecture d’intérieur », explique Antoinette Dumon, directrice de la stratégie et du marketing chez Profel. « Nous sommes en outre, partisans de l’association de l’artisanat authentique et des techniques de production modernes. Nous appliquons d’ailleurs ce principe pour nos châssis en bois. Le client s’offre ainsi le meilleur des deux mondes. C’est ce qui nous a poussés à concevoir une ligne complète de verre au plomb, exclusivement dessinée pour Profel par l’artisan John Dierickx. » Les cinq motifs modernes ont été spécialement créés pour la gamme de portes extérieures, mais le client peut aussi demander un concept sur mesure pour les fenêtres.

Le nouveau verre au plomb n’apporte pas uniquement une plus-value esthétique. Entièrement intégré dans le (double) vitrage à haut rendement, il répond aux normes de construction modernes. Résultat : un panneau extrêmement robuste, qui se prête même aux grandes baies vitrées. John Dierickx : « Il permet, par ailleurs, de jouer sur la transparence et les zones colorées, selon votre besoin d’intimité. La puissance d’un vitrail réside dans sa beauté intrinsèque. Elle détermine le cachet de la pièce. Les variations de la lumière entrante donnent naissance à un jeu de lumière et de couleurs qui change constamment. La lumière artificielle crée elle aussi, d’incroyables effets dans la pièce. C’est ce que reflète le mot d’ordre de l’entreprise : regarder vers l’extérieur au  travers d’une œuvre d’art. Le vitrail revêt plusieurs fonctions. »

 

Profel sera présent à Batibouw au Palais 4, stand 4213. Artglas sera présent au Palais 6, stand 6323.