Doorzoek volledige site
26 september 2016

Protection du béton avec un hydrofuge

La surface du béton est toujours poreuse, même lorsque celui-ci a subi un traitement (sablage, acides ou lavage). Ces pores constituent une porte d’accès idéale pour l’eau dans le béton, qui reste ainsi humide plus longtemps. La saleté s’incruste plus facilement dans les pores. La magnifique corniche
devient ainsi un terrain fertile idéal pour la mousse. Parallèlement, l’eau véhicule la saleté dans le béton et à sa surface. La technique la plus utilisée pour contrôler le taux d’humidité consiste à rendre les éléments en béton hydrophobes.

 

Ledit hydrofuge possède des qualités de résistance à l’eau. Il ne forme pas une couche de protection sur le béton, mais se niche dans les pores, de sorte que l’humidité ne peut plus y pénétrer. Un hydrofuge est en principe invisible. Il ne modifie pas l’aspect des éléments en béton. Ce n’est pas le cas de la couche de protection contre les graffitis. Cette dernière est effectivement couvrante et est donc visible sur le béton.

 

Traitement

L’application du produit sur un béton frais comporte un risque de formation de taches. Appliquez par conséquent l’hydrofuge le plus tard possible. Cela présente l’avantage supplémentaire que les réparations éventuelles du béton bénéficieront du traitement.

Les pores du béton sont toujours plus petits que ceux des autres matériaux pierreux. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’opter pour un hydrofuge à base de silanes ou de Téflon. Ils possèdent des chaînes plus petites qui pénètrent et ferment plus facilement les pores de taille réduite. Le certificat doit démontrer spécifiquement que le produit convient pour le béton. Les produits pour la pierre naturelle et la brique possèdent d’autres propriétés.
 

Durée de vie ​

Le deuxième élément important à prendre en compte lors du choix du produit hydrophobe est la profondeur de pénétration et le pourcentage d’ingrédients actifs. Ces paramètres influencent dans une large mesure le prix de revient, mais ils sont également significatifs pour la durée de vie du traitement. Celle-ci varie de 2 à 3 ans pour les moins bons, à plus de 10 ans pour les produits efficaces.

 

La bonne quantité

Un hydrofuge est actif en surface. Cela n’a pas de sens d’appliquer un traitement hydrophobe dans la masse. Le produit de protection est appliqué par pulvérisation jusqu’à saturation du support. Il est facile de contrôler si vous avez appliqué suffisamment de produit. Versez un verre d’eau à la surface. Si le liquide perle correctement en surface et s’écoule le long, la surface est suffisamment traitée. Si la façade absorbe l’humidité, le traitement doit être poursuivi.
De même, cette méthode peut être simplement utilisée pour vérifier après un certain nombre d’années si l’hydrofuge doit être ou non renouvelé. Un renouvellement nécessite toujours nettement moins de produit que lors du premier traitement. Il est conseillé d’effectuer un renouvellement tous les 10 ans. Le premier traitement et les suivants seront appliqués de préférence sur le chantier pour la fin des travaux. En optant pour un hydrofuge dont le coût est minime, votre façade restera bien plus longtemps propre et en parfait état.