Doorzoek volledige site
03 december 2014 | PHILIPPE SELKE

Raté de peu : Centre Culturel Scheut à Anderlecht (RESERVOIR A)

Illustratie | RESERVOIR A
Atelier Illustratie | RESERVOIR A
Bar Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A
Foyer Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A
Salle Illustratie | RESERVOIR A

La rubrique "Raté de peu" met en avant des projets qui ont échoué sur le podium d'un concours, sans malheureusement atteindre la seule place qui compte, à savoir la première. RESERVOIR A a vu deux de ses projets échouer de la sorte, dans le même quartier. La loi des séries ? Nous vous proposons cette fois l'un d'entre eux, la rénovation et l'extension du Centre Culturel Scheut, pour la commune d'Anderlecht.

En quoi consistait la mission ?

La mission consistait en la rénovation et l’augmentation de capacité d’un centre culturel.  Le projet s’inscrit dans le cadre du contrat de quartier Scheut à Anderlecht. Ce programme est l’opportunité de créer le projet « phare » pour le quartier. Situé en intérieur d’îlot et ouvert sur un parc, le projet se devait d’activer l’espace public.  Le marché comprend : la conception d’une salle de spectacle avec régie, des ateliers, des bureaux, et un foyer. Le bâtiment doit atteindre les standards basse énergie.

 

Quels sont les points forts de votre projet ?

Selon les commentaires du rapport du jury il apparaît que :

Le projet permet des interactions avec le parc et la réouverture de vue sur cet espace public. Les diverses entrées permettent de s’adapter à une évolution programmatique du centre culturel. Les salles dédiées à l’accueil du public sont autonomes et peuvent s’ouvrir les unes sur les autres permettant une exploitation polyvalente des espaces en fonction des réels besoins de chaque activité.  Les jeux de volumes existant sont conservés dans le foyer. Un contraste est établi entre ancien et nouveau : les nouveaux  gradins et le bar en multiplex s’insèrent dans les finitions brutes apparentes des structures en béton existantes, cela valorise l’aspect originel du bâtiment. Les circulations du bâtiment sont repensées et clarifiées. Un nouveau volume loge l’escalier dédié au public tandis qu’un escalier existant est maintenu pour relier les espaces servants.

Dans l’ensemble, les interventions proposées sont parcimonieuses et bien pensées.

 

Quel bureau l’a finalement emporté et quels étaient les points forts de leur projet ? Comprenez-vous le choix du jury ?

Le bureau désigné est a practice (Anorak sprl). Le rapport du jury énonce ces quelques points qui nous paraissent intéressants. Ils proposent une réorganisation complète du lieu qui permet de valoriser pleinement l’usage du bâtiment via ses trois façades. Les circulations sont optimalisées, cela permet au bâtiment d’être traversant, mais aussi d’être divisé de manière optimale. En plus des espaces demandés dans la programmation, une salle d’exposition supplémentaire en coursive.

Il est cependant peu aisé de se prononcer sur un projet avec le rapport du jury comme unique document de comparaison. Outre notre déception, nous saluons le projet lauréat et nous leur souhaitons bonne chance pour la suite.