Doorzoek volledige site
15 december 2014 | PHILIPPE SELKE

Raté de peu : Projet Deswaef-Debatty à Anderlecht (RESERVOIR A)

Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A
Illustratie | RESERVOIR A

La rubrique "Raté de peu" met en avant des projets qui ont échoué sur le podium d'un concours, sans malheureusement atteindre la seule place qui compte, à savoir la première. RESERVOIR A a vu deux de ses projets échouer de la sorte, dans le même quartier d'Anderlecht. La loi des séries ? Après le Centre Culturel Scheut, voici un projet mixte comprenant logements, locaux pour l'accueil extrascolaire et crèche, toujours avec la commune d'Anderlecht comme maître d'ouvrage.

En quoi consistait la mission ?

La mission consistait en la rénovation et l’extension de bâtiments communaux à destination de logements. Conjointement, il fallait aussi prévoir l’installation de locaux pour un accueil extra-scolaire francophone et néerlandophone, ainsi qu’une crèche. Le programme prévoyait qu’un parc urbain en intérieur d’îlot soit défini par les limites du projet. Ce programme mixte s’inscrit dans le cadre du contrat de quartier Scheut à Anderlecht. Le bâtiment doit atteindre le standard très basse énergie.

 

Quels sont les points forts de votre projet ?

Selon les commentaires du rapport du jury, il apparaît que :

Le projet intègre les équipements de proximité au rez-de-chaussée afin de limiter l’interface entre logement et parc, cela clarifie les usages de cet espace public.  Ces équipements de proximité sont contenus dans un volume d’assise sous les logements. Sur cette plinthe, se dresse un bardage en bois ajouré qui se prolonge sur le périmètre du parc, y compris sur et à travers les bâtiments publics. Par tronçons, des plantes apportent une diversité dans la gamme végétale. Au niveau de l’expression architecturale, la façade arrière des logements est rythmée par la présence de balcons et loggias qui créent une diversité et dynamisent la perception des bâtiments depuis le parc.

 

Quel bureau l’a finalement emporté ?

La proposition du bureau LD2 a davantage séduit. C’est ce que révèle la pondération du rapport final du jury. En effet, nous ne doutons pas que le projet lauréat présente de nombreuses qualités. Cependant, nous n’avons eu accès à aucune documentation pour apprécier leur proposition.