Doorzoek volledige site
05 november 2015 | PHILIPPE SELKE

Olivier Fourneau architectes transforme des bâtiments agricoles en logements sociaux

Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux
Illustratie | Maxime Delvaux

Au cœur d’Anthisnes, village condruzien homogène, Olivier Fourneau architectes a transformé une ancienne ferme en carré en un ensemble de 8 logements pour le compte du Fonds du Logement des Familles Nombreuses de Wallonie. La réception provisoire a eu lieu en avril 2015.

Environnement préservé

Le site d’intervention présente des qualités patrimoniales intéressantes : environnement préservé, typologie de ferme classique en carré de qualité et façades peu remaniées. Afin de rendre compatible l’intégration de 8 logements sociaux dans la structure existante et par extension dans le village, le projet adopte une posture discrète, caractérisée par le maintien et la mise en valeur des gabarits existants et par des interventions contemporaines parcimonieuses.

 

Lumière, vues et espaces extérieurs

Les logements sont étudiés de manière à tirer parti de chaque percement existant et, lorsque cela est strictement nécessaire, une baie cadrée d’acier est ajoutée. Le bâtiment étant adossé à une limite mitoyenne, la complexité des apports de lumière, de vue et d’espaces privatifs est réelle. Le projet procède dès lors par évidement de la structure arrière du bâtiment de manière à répondre à ces différents besoins.

Chaque logement profite ainsi d’un espace extérieur privatif, de vues larges et d’apports de lumière amples. La cour existante de la ferme peut développer ainsi sans ambigüité son caractère collectif.

En plus des jardins privatifs et de la cour collective, des potagers individuels sont aménagés en zone arrière, de manière à favoriser l’autonomie alimentaire.

 

Basse énergie

En matière d’énergie, le travail a consisté à isoler l’enveloppe tantôt par l’intérieur, tantôt par l’extérieur, en fonction de la capacité d’exploiter les maçonneries existantes dans le projet. Les logements créés basse énergie permettent aux locataires de limiter leur empreinte environnementale.

Achevé, le projet permet le développement d’une qualité de vie dans des logements confortables et variés mais aussi de relever le défi de l’intégration d’un nombre important de logements pour familles nombreuses dans un contexte préservé.  

 

GERELATEERDE DOSSIERS